vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: Lourdes peines de prison pour des prisonniers du soulèvement de novembre...

Iran: Lourdes peines de prison pour des prisonniers du soulèvement de novembre 2019

Iran: Lourdes peines de prison pour des prisonniers du soulèvement de novembre 2019

Les soi-disant tribunaux du régime clérical ont condamné à de longues peines de prison un certain nombre de manifestants arrêtés lors du soulèvement populaire de novembre 2019.

Siamak Moqimi Mo’meni, 18 ans, arrêté dans le quartier de Parand par des agents de la garnison Sarollah des pasdarans, a été condamné à 10 ans de prison par la 24e branche du tribunal révolutionnaire de Téhéran. Il a été condamné pour « rassemblement et conspiration, activités de propagande contre l’État et outrage au guide (Ali Khamenei) et au président (Hassan Rohani) ».

Milad Arsanjani, 31 ans, a été condamné par la 1ère branche du tribunal révolutionnaire de Chahriar, au sud de Téhéran, à cinq ans de prison. Kianoush Jamali, 27 ans, avait été arrêté le 19 novembre 2019 par les forces de la garnison Sarollah des pasdarans. La 26e branche du tribunal révolutionnaire l’a condamné à 7,5 ans de prison. Tous deux ont été condamnés pour des accusations fallacieuses de « rassemblement et conspiration contre l’État » et « outrage à Khamenei et Rohani ».

Quelque 12 000 manifestants ont été arrêtés lors du soulèvement de novembre 2019. Trois mois plus tard, le régime des mollahs continue de refuser de publier le nombre véritable des personnes tuées, blessées et arrêtées. Ses agents ont soumis de nombreux détenus à des tortures sauvages pour leur extorquer des aveux forcés et des interviews télévisées.

La Résistance iranienne condamne ces peines inhumaines et souligne à nouveau la nécessité d’envoyer une mission d’enquête en Iran pour visiter les prisons et évaluer la situation des personnes arrêtées. Le silence et l’inaction face à ces atrocités ne font qu’enhardir les mollahs à poursuivre et à intensifier leur répression du peuple iranien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 février 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe