vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Les leaders du régime des mollahs s’engagent à poursuivre l’enrichissement...

Iran : Les leaders du régime des mollahs s’engagent à poursuivre l’enrichissement d’uranium

Iran : Les leaders du régime des mollahs s’engagent à poursuivre l’enrichissement d’uraniumPar les menaces et le chantage, ils tentent d’empêcher une décision ferme du Conseil de Sécurité à leur encontre 

CNRI – Hier, le président du parlement des mollahs Gholam-Ali Haddad-Adel a qualifié la résolution 1696 de l’ONU « d’illogique » et a déclaré que « cette résolution n’a pas de justification juridique (…) l’Iran n’accepte pas de suspendre l’enrichissement d’uranium ». Il a averti que le régime cesserait toute coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et qu’il n’y avait plus de “raison pour rester membre de tels organismes”.

Par ailleurs, à propos des projets atomiques des mollahs, le porte-parole du ministère des affaires étrangères du régime Hamid-Reza Assefi a déclaré que « nous ne faisons pas confiance aux Européens (…) nous devons attendre jusqu’à la fin août pour voir quel chemin nous suivrons. S’ils ne veulent pas rectifier leur voie et finissent par suivre le mauvais chemin, nous changerons de voie également pour agir  en conséquence."

Le rédacteur en chef du quotidien official Keyhan, le général Hossein Chariyat-Madari a déclaré qu’il s’agissait d’une “erreur” du régime des mollahs d’avoir pris en considération le paquet de mesures incitatives des P5 + 1, ajoutant que « nous ne devrions pas parler de la révision de notre adhésion au TNP comme d’une possibilité ; Nous devrions plutôt le quitter le plus vite possible. Il est impossible pour l’Iran de suspendre ses activités d’enrichissement. »

Le président de la Commission des Affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine a déclaré à ce sujet:  « Les multiples déclarations des autorités du régime expliquent deux réalités : La première, c’est que le régime veut acquérir la bombe atomique à tout prix. La seconde, c’est adopter une politique de chantage pour forcer la communauté internationale à repousser la mise en place de sanctions, et en même temps engager les puissances occidentales dans des négociations stériles pour gagner un temps précieux. C’est quelque chose qui augmente l’urgence et la nécessité d’imposer des sanctions globales contre le régime des mollahs. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe