dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : les autorités du régime divergent sur la fermeture des stations...

Iran : les autorités du régime divergent sur la fermeture des stations de métro

éhéran 4 novembre 2009 CNRI – La fermeture des stations de métro de Téhéran a provoqué une querelle entre les autorités du régime des mollahs, selon le département social de l'OMPI en Iran. Alors que le général des pasdaran Qalibaf, maire de Téhéran, insistait sur la fermeture des stations de métro du centre ville, d’autres responsables s’y opposaient, disant que cela aviverait le mécontentement et la colère populaires.

En plus des stations Mofateh, Haft-e Tir et Taleqani, la principale correspondance Darvazeh Dolat a également été fermée. La direction des stations a avoué n’avoir jamais été aussi insultée face au mécontentement du public.

Lors de la réouverture des stations, des masses de gens se sont mis à scander conspuant le régime et sa politique. Les autorités se sont abstenues de toute réaction devant les protestations et l'indignation dans la crainte de voir le mécontentement se propager.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe