jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Le Vevak abandonne des corps de martyrs du soulèvement dans...

Iran : Le Vevak abandonne des corps de martyrs du soulèvement dans la rue

Sample ImageLes corps de deux étudiants Amine Zandi et Mohammad-Javad Parandakh retrouvés dans les rues d’Ilam et d’Ispahan

CNRI – Selon les informations reçues, le 7 octobre des agents du ministère du Renseignement (Vevak) ont abandonné le corps en sang et mutilé d’Amine Zandi dans les environ de la ville d’Ilam (ouest de l’Iran). Le médecin légiste a annoncé qu’il a avait été tué quatre heures avant sa découverte.

Amine Zandi qui suivait ses études à Ilam était originaire d’Ahwaz plus au sud. Dans les premiers jours du soulèvement, il avait été arrêté par le Vevak. Le régime des mollahs l’a soumis pendant près de quatre mois à la torture et aux pressions tout en refusant de répondre aux multiples requêtes de la famille.

Dans un autre crime des agents du Vevak, le corps de Mohammad Javad Parandakh, en quatrième année d’ingéniorat de chimie à Ispahan, a été retrouvé sous un pont de la ville. Le médecin légiste a déclaré que la mort était due à des coups portés par un objet lourd sur la tête. Cet étudiant de 23 ans, originaire de Guilan Gharb dans la province du Kurdistan, avait été convoqué au centre du Vevak d’Ispahan après avoir participé dans une manifestation. Il est décédé au bout de trois jours d’interrogatoire. Ses bourreaux ont abandonné son corps dans une rue. Ses parents ont retrouvé le corps à la morgue parmi les morts sans identité. Le régime a fait pression sur la famille pour qu’elle annonce que leur fils était mort dans un accident de voiture.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organes des droits de l’homme, en particulier la Haut commissaire des droits de l’homme de l’ONU et les rapporteurs sur les arrestations arbitraires et la torture, de s’occuper de la dégradation de la situation des détenus en Iran et de prendre des mesures urgentes pour la libération des prisonniers politiques.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 octobre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe