dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceIran : Le tremblement de terre, une excuse pour davantage de pillage...

Iran : Le tremblement de terre, une excuse pour davantage de pillage de la part des pasdaran – vidéo

Le gouvernement de Rohani donne 1 300 milliards de tomans aux pasdaran et à la fondation pour le logement affiliée à Khamenei

Selon les médias gouvernementaux, le 21 novembre 2017, le ministre de l’Économie et des finances de Rohani a consacré 565 milliards et 400 millions de tomans (environ 139 millions de dollars) pour aider les victimes du tremblement de terre.

Plus de 53% de cette somme, soit 300 milliards de tomans, ont été immédiatement versés aux pasdaran et les 47% restants ont été répartis entre les caisses spécifiques des provinces de Kermânchâh et d’Ilam, l’armée, le ministère de la Santé et la Société du Croissant-Rouge, le Département des urgences de l’Etat, ainsi que le Département des urgences de Téhéran et d’autres organes du gouvernement.

Les mêmes agences de presse ont annoncé que le gouvernement de Rohani avait versé 1040 milliards et 800 millions de tomans (environ 257 millions de dollars) à la « Fondation pour le logement de la révolution islamique » affiliée au bureau de Khamenei.

D’autre part, selon les rapports des sites web affiliés aux pasdaran, la Fondation pour le logement à travers un « Mémorandum d’entente » dont le texte a été publié, a assigné la reconstruction des zones touchées par le tremblement de terre à Khatam-al-Anbia, un conglomérat militaire affilié aux pasdaran. Par conséquent, le gouvernement de Rohani a consacré 1340 milliards de tomans aux Gardiens de la révolution (pasdaran).

La catastrophe du tremblement de terre prouve une fois de plus que Khamenei, Rohani, les pasdaran ainsi que toutes les factions et groupes de ce régime sont complices du pillage dans les biens du peuple iranien.

Iran - séisme - 4 jour après

Parallèlement, Mohammad Biranvandi, un membre du parlement, a reconnu, le 20 novembre, la méfiance de la population envers le régime des mollahs et s’est adressé à Rohani en déclarant : « Savez-vous que certains individus essaient personnellement de venir en aide aux personnes touchées par le séisme ? Tous ces problèmes indiquent que le séisme de la méfiance sera plus dévastateur que le récent séisme, et que la population ne fait plus confiance aux bâtiments construits par l’Etat. »

Iran - siésme, Islam Abad Gharb

Le réseau de télévision officiel a indiqué dans un rapport du 19 novembre qu’environ 20 millions d’Iranien, soit 20 millions de personnes sur 80 millions, vivent dans les vieux quartiers des villes ou dans les banlieues où … ils souffrent des plus gros dommages pendant les tremblements de terre …. Dans ce contexte, Sadegh Larijani, chef du pouvoir judiciaire du régime, a déclaré le 19 novembre : « De tels événements et catastrophes naturelles ne peuvent être maîtrisées. »

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 23 novembre 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe