dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran - Le silence de Khamenei, Rohani et des dirigeants du régime...

Iran – Le silence de Khamenei, Rohani et des dirigeants du régime sur les agressions à l’acide témoigne de leur implication dans ces crimes

Iran filabiCNRI – Tout en exprimant ma profonde répulsion à l’encontre des actes inhumains commis par les mollahs criminels au pouvoir en Iran, j’exprime ma sympathie avec les femmes de ma patrie agressées par les forces sauvages de Khomeiny.

Les crimes commis récemment par les éléments du régime qui ont aspergé d’acide mes sœurs sous le prétexte – inventé par les mollahs – qu’elles sont “mal-voilées” est une atrocité à laquelle peu de dictateurs ont eu recours dans le monde.

Nous ne devons pas douter que ces actes inhumains se déroulent sur ordre des dirigeants du régime car on doit se demander comment un gouvernement qui contrôle jusqu’au téléphone et internet des gens et se vante d’avoir arrêté un groupe d’artistes six heures à peine après la diffusion de leur programme sur internet, n’a pas encore trouvé les auteurs de ces crimes au bout de plusieurs jours alors qu’ils ont été répétés 25 fois dans différentes villes ?

Compatriotes, intellectuels, écrivains, poètes, professeurs, étudiants, élèves, sportifs, artistes, travailleurs, paysans et marchands où que vous soyez en Iran ou dans le monde,

Si nous nous sommes fiers d’être Iraniens, alors nous devons nous tenir les uns aux côtés des autres pour envoyer les éléments de la corruption et les ennemis de l’Iran et des Iraniens dans la poubelle de l’histoire.

Si nous n’avons pas connu l’époque de Babak Khorramdine, Yaqoub Laysse, Satarkhan, Kouchak-khan, du Dr Mossadegh et d’autres pour les aider à defendre l’Iran et la noblesse de notre patrie, aujourd’hui nous sommes là.

A présent qu’une forte résistance, dont l’avant-garde sont les Achrafiennes et les Achrafiens héroïques, défend notre honneur face aux mollahs anti-iraniens et se bat pour la liberté de l’Iran et de son peuple, nous devons nous tenir côte à côte pour débarrasser notre peuple de ce régime inhumain et anti- iranien. A n’en pas douter l’histoire portera un jugement positif sur toutes celles et tous ceux qui en cette période la plus sombre de l’Iran rejoindront la résistance.

Moslem Eskandar Filabi
Président de la commission des Sports
du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 octobre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe