samedi, novembre 26, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Le régime se prépare à empêcher les protestations lors du...

Iran : Le régime se prépare à empêcher les protestations lors du match de football de vendredi

Sample ImageCNRI – Jeudi, à la veille d’un match de football qui doit opposé au stade Azadi les clubs Persepolis et Esteqlal, le chef de la police du Grand Téhéran, Azizollah Rajabzadeh, n’a pas caché son inquiétude sur les actes de protestation courageux de la jeunesse et de la population, en disant: «Il y a une minorité qui veut faire entrer les questions politiques dans le stade. La police sera ferme avec ces individus ».

Rajabzadeh a également proféré des menaces : «La police est présente sur le terrain de manière à ce que si elle note des délits, elle sera en mesure d'arrêter ceux qui troublent l'ordre et la sécurité, et les traitera conformément à la loi. » (Agence de presse officielle ILNA, 30 septembre 2009).

Un responsable du pouvoir judiciaire a aussi dit à cet égard : «Il y aura deux juges présents au stade Azadi de Téhéran lors du match de vendredi pour des comparutions immédiates en cas de délits commis dans le stade. Les gardes du "Bureau du Procureur du district 5" et du "Bureau central du Procureur» s’occuperont aussi des infractions commises en dehors du stade Azadi. »(Agence de presse officielle ILNA, 30 septembre 2009).

Parallèlement, les responsables du régime ont transféré des agents, à Téhéran, sous le couvert de spectateurs, les plaçant devant le stade dès jeudi soir. Seuls 70.000 billets seront vendus, tandis que le stade peut accueillir plus de 90.000 personnes. Le reste des sièges a été attribué aux forces répressives pour qu’elles se mêlent à la foule.

Le régime des mollahs craint que le match ne tourne en une manifestation de protestation. Il s’est donc préparer à freiner le mouvement.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er octobre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe