samedi, janvier 28, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Le régime rejette la résolution 1737 et développe son programme...

Iran : Le régime rejette la résolution 1737 et développe son programme d’enrichissement d’uranium

Il est indispensable d’appeler à la mise en place de sanctions générales

CNRI – Moins de trois semaines avant l’expiration du délai de la résolution 1737 de l’ONU appelant le régime iranien à cesser l’enrichissement d’uranium, le chef de l’Organisation de l’énergie atomique du régime , Gholamreza Aghazadeh a déclaré : “Nous n’avons cessé de répéter que nous ne nous plierons pas à la résolution [1737].”

Le 22 décembre 2006, un jour avant l’adoption de la résolution 1737, Mahmoud Ahmadinejad avait déclaré : “D’éventuelles sanctions du Conseil de sécurité n’empêcheront pas l’Iran de poursuivre l’enrichissement d’uranium. » Il a depuis maintenu la même position et décrété que “la célébration est proche”.

Le président de la commission des Affaires étrangères Mohammad Mohadessine a estimé que  “les déclarations d’Aghazadeh hier prouvent une fois de plus que le régime n’a aucune intention de renoncer à son programme nucléaire. Il ne veut toujours pas se conformer à la demande de la communauté internationale et viole la résolution 1737 de l’ONU pour se doter de la bombe atomique afin de garantir sa survie. » 

“Retarder l’adoption d’une politique de fermeté vis-à-vis du régime, a-t-il ajouté, l’encouragera à poursuivre son projet nucléaire. Par conséquent, il va s’avérer nécessaire d’imposer un embargo général en pétrole, en armes, technologique et diplomatique à ce régime. Une politique de fermeté contre son programme nucléaire sauvera le Moyen-Orient et le monde d’une catastrophe humaine majeure.” 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 février 2007 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe