mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : le régime inhumain étend ses exactions au milieu sportif

Iran : le régime inhumain étend ses exactions au milieu sportif

Iran : le régime inhumain étend ses exactions au milieu sportif

CNRI – dans un récent accès de violence, les mollahs criminels au pouvoir en Iran ont étendu le climat de répression au milieu du sport. Les forces répressives du régime viennent transférer en prison vingt-six habitants de Tabriz qui avaient été arrêtées le 20 novembre 2015 après un match de football.

Ces derniers avaient protesté contre une émission de télévision qui insultait de manière flagrante la communauté turque d’Iran (les Azeris). Après des simulacres de procès, présidés par le juge Mohammad Ali Piri, ces personnes ont été condamnées à la flagellation, des amendes et des peines de prison.

Ces peines de flagellation interviennent après une décision similaire contre 35 étudiants de Ghazvin la semaine dernière qui avait provoqué un tollé international. Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme avait dénoncé fermement ces mesures repressives.

Alors que la situation économique se dégrade et le mécontentement populaire grandi, les dirigeants du régime cherchent à étouffer la population par la flagellation, la torture et les exécutions. Il est de notre devoir humain et de notre dignité nationale de s’unir pour résister et envoyer ces criminels dans la poubelle de l’histoire.

La communauté internationale et les Nations Unies devraient condamner avec vigueur ce régime perfide pour ses crimes contre le peuple iranien et prendre la défense des droits et libertés du peuple iranien.

Moslem Eskandar Filabi,
Président de la Commission des Sports,
Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 juin 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe