mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : le règne de la terreur et exécutions collectives

Iran : le règne de la terreur et exécutions collectives

 Le régime inhumain des mollahs a exécuté 20 prisonniers aujourd’hui
en plus de 14 exécutions il y a trois jours

CNRI – Pour faire face au soulèvement populaire en Iran et semer la terreur, le régime inhumain des mollahs a exécuté ce matin 20 prisonniers à Karadj (banlieue de Téhéran) sous prétexte de trafic de drogue. Mercredi six détenus à Téhéran, 6 autres à Qom et deux à Chiraz avaient déjà été pendus. Le régime des mollahs a souvent exécuté dans le passé des prisonniers politiques sous ce prétexte ou d’autres délits de droit commun.

La Présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi a estimé que ces exécutions sauvages ordonnées par Khamenei, le guide suprême honni et sanguinaire du régime, montre une fois de plus la faiblesse et l’instabilité de l’ensemble de la dictature religieuse sous l’effet du soulèvement populaire dans tout l’Iran. Le régime des mollahs, a-t-elle dit, croit qu’avec une vague étendue d’exécutions et d’arrestations et des mises en scène d’aveux télévisés, comme l’a indiqué l’imam du vendredi dans son sermon, il peut freiner la population révoltée, stopper le soulèvement et contenir la jeunesse.

Mme Radjavi a appelé le Secrétaire général de l’ONU et toutes ses instances, ainsi que les organisations de défense des droits de l’homme à condamner immédiatement ces exécutions et à renvoyer le bilan des crimes de ce régime devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 juillet 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe