jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : La réponse des mollahs au paquet d’avantages des P5+1 est...

Iran : La réponse des mollahs au paquet d’avantages des P5+1 est négative

La réponse des mollahs au paquet d’avantages des P5+1 est négativePar ses tactiques trompeuses, le régime des mollahs tente d’empêcher le sommet du G8 de prendre une décision contre lui et cherche à gagner du temps pour achever son programme nucléaire.

NCRI – Vingt-quatre jours après la visite à Téhéran de Javier Solana, chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, pour présenter au régime le paquet de mesures incitatives des P5+1, Ali Laridjani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale des mollahs, a déclaré aujourd’hui à Bruxelles : « Nous voulions juste clarifier certaines ambiguïtés ». Il a affirmé : « M. Solana doit discuter de cela avec ses collègues, puis nous passerons à la prochaine étape car nous avons encore une longue route devant nous et nous devons être précis et patients ».

De son côté, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères des mollahs, Hamid-Reza Assefi, a déclaré : « A l’heure actuelle, la balle est dans le camp des Européens. Si l’Europe ne peut clarifier ces ambiguïtés et ces questions, le travail de nos amis dans nos groupes de travail ne va progresser que très lentement », selon l’agence de presse officielle Fars.

Pour sa part, Mahmoud Ahmadinejad a affirmé hier : « La nation iranienne est déterminée à obtenir tous ses droits, y compris la totalité de ses droits nucléaires et l’usage complet du cycle du combustible nucléaire. Elle ne reculera pas d’un iota » (agence de presse officielle, ISNA, 10 juillet).

Dimanche, le ministre des Affaires étrangères des mollahs, Manouchehr Mottaki, a déclaré : « La réponse de la république islamique nécessite quelques étapes préliminaires. La république islamique n’a pas de réponse anticipée à donner et M. Solana n’est pas le genre de personne pouvant donner une réponse » (Agence France Presse, 9 juillet).

Le président de la Commission des Affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine, a déclaré à ce sujet : « Les commentaires du ministre des Affaires étrangères du régime iranien, président et secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, reflètent clairement la décision des mollahs d’obtenir des armes nucléaires et de refuser le paquet de mesures incitatives des P5+1 ». Il a ajouté : « Néanmoins, les mollahs qualifient hypocritement ce sujet de ‘longue route devant nous’ et de ‘ralentissement’ dans le travail des spécialistes et font aussi des commentaires insultants sur M. Solana, portant entre autres sur son incapacité à contrecarrer une décision définitive des leaders du G8 et à gagner davantage de temps pour achever leur programme nucléaire ».

« La réaction arrogante des mollahs aux propositions des P5+1 est encouragée par la faible réponse de la part de la communauté internationale et reflète la nécessité urgente d’adopter une politique ferme, comprenant la mise ne place de sanctions générales par le Conseil de Sécurité des Nations Unies », a déclaré Mohadessine.

 Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 juillet 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe