mardi, février 7, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran: La découverte d’uranium hautement enrichi confirme un programme d’armement nucléaire parallèle

Iran: La découverte d’uranium hautement enrichi confirme un programme d’armement nucléaire parallèle

Iran: La découverte d’uranium hautement enrichi confirme un programme d’armement nucléaire parallèleLe président du régime iranien et le chef du Conseil des gardiens appellent à davantage d’enrichissement

CNRI – Dans un rapport publié jeudi, l’Agence internationale de l’énergie atomique, annonce qu’elle a “trouvé des traces d’uranium hautement enrichi dans les équipements du régime dans une école technique de Téhéran.” En mai 2003, la Résistance iranienne avait révélé l’emplacement de ces équipements qui se trouvaient dans les installations du site de Shian-Lavizan dans l’est de Téhéran.

Par la suite, le régime iranien avait rasé le site et transféré les équipements ailleurs. La découverte de l’uranium hautement enrichi vient prouver l’existence d’un projet d’armement  atomique parallèle et confirme que le régime cherche toujours davantage de diversion et à rester dans le secret  malgré une tolérance nouvelle et croissante de la part des pays occidentaux. 

A la prière du vendredi de Téhéran, Ahmad Jannati, le chef du Conseil des Gardiens a déclaré,  «Nous devons arriver à de l’enrichissement d’uranium entre 3,5 et 5%. Ils n’ont pas d’autre choix que de l’accepter.»

Jeudi à Ghazvine, le président du régime Mahmoud Ahmadinejad a dit : « que vous négociez ou non, que vous boudiez ou non, le peuple iranien est déterminé à acquérir l’énergie atomique pacifique et ne reculera pas même d’un iota. » 

La découverte d’uranium hautement enrichi, et les déclarations de Jannati et d’Ahmadinejad, réaffirme la nécessité d’adopter une politique de fermeté qui implique des sanctions globales au régime par le Conseil de Sécurité de l’ONU. Aucune concession ne convaincra le régime des mollahs à abandonner son sinistre programme nucléaire. Ces mesures incitatives et les négociations ne font que fournir le temps nécessaire dont il a besoin pour compléter ses armes nucléaires secrètes et amener la région et le monde au bord d’une catastrophe majeure.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 juin 2006