vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : La dernière transgression nucléaire du régime est la conséquence de...

Iran : La dernière transgression nucléaire du régime est la conséquence de l’inaction internationale

Mohammad Mohadessine :La dernière transgression nucléaire du régime est la conséquence de l’inaction internationaleCNRI, 3 janvier – La théocratie en Iran a fait savoir à l’Agence internationale de  l’énergie atomique mardi qu’elle allait reprendre les travaux de recherche suspendus sur le combustible nucléaire le 9 janvier, franchissant un nouveau pas vers l’acquisition d’armes nucléaires face à l’inaction internationale.

Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères du CNRI, a déclaré à cet effet que “la décision de ne pas envoyer le dossier de Téhéran au Conseil de Sécurité en novembre, la poursuite des négociations à Vienne en décembre, et la proposition russe, ont encouragé le régime à défier la communauté internationale, et lui ont donné encore plus de temps pour de se rapprocher de la production de l’arme atomique.”

 

“Continuer à ne pas agir et hésiter à adopter des sanctions internationales globales contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran, sera la plus grande erreur de la communauté internationale face aux ambitions d’armes nucléaires du régime clérical », a-t-il ajouté.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 janvier 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe