mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran: Khamenei, Ahmadinejad et les pasdarans préparent le terrain à des purges...

Iran: Khamenei, Ahmadinejad et les pasdarans préparent le terrain à des purges internes sanglantes

  et à la répression générale

CNRI – Ali Khamenei, le guide suprême des mollahs, et sa faction préparent le terrain d'une purge interne sanglante et une répression généralisée alors que les luttes intestines s’intensifient dans la campagne présidentielle du régime. Dans l’intervalle, le Corps des gardiens de la révolution (CGR), redoutant des bouleversements sociaux et que la jeunesse ne profite de la lutte pour le pouvoir au sein du régime, a lancé un avertissement contre une évolution similaire à celle de la Géorgie. Javani, le chef du bureau politique du CGR a déclaré que : « Toute initiative dans le sens d'une révolution de velours en Iran sera écrasée dans l’œuf. »

Se référant à la répression sanglante de la révolte populaire et étudiante sur les ordres de Khamenei et Khatami le 9 juillet 1999, il a affirmé que «la sédition par ceux qui cherchent les troubles » et « l'instabilité du pays, avec des objectifs politiques funestes » sera écrasée « d’un coup par le guide » et « ils seront anéantis ».

Il a poursuivi en menaçant la faction rivale : « C'est le guide suprême qui fixe la feuille de route et le peuple prendra ses distances avec ceux qui ne suivent pas cette voie. »

De son côté, le mollah Ahmad Salek, de la faction de Khamenei a déclaré : «en déployant des voyous et des hooligans, ceux qui cherchent à semer le désordre dans les rues ont l’intention de répéter les événements de l'Asie centrale pour provoquer une révolution de velours en Iran. »

Dans son discours à l'Université technique Charif, hier, le président des mollahs Ahmadinejad a parlé de la répression de la faction rivale et de la famille de Hachemi Rafsandjani en lançant : « Je m’en occuperai dans le prochain gouvernement. »

«Ceux qui violent les droits du peuple et utilisent la richesse nationale à des fins personnelles seront exhibés dans les rues du bazar et forcés de s'excuser devant le peuple. »

Quant à la faction rivale, Ahmadinejad a déclaré : «Conformément à la loi, on ne doit pas faire outrage au président. Ils ont insulté le président et c'est un crime. En conformité avec la loi, cette personne doit être sanctionnée et devra être emprisonnée. »

Comme la Résistance iranienne l’a rappelé, la mascarade électorale des mollahs et l'escalade des luttes intestines dans la phase terminale du régime, sont devenues une crise majeure. Il s'agit d'un régime illégitime et l’ensemble de ses factions et de ses dirigeants sont impliqués dans des actes de torture et des meurtres, dans l'exportation du terrorisme et de l’intégrisme et dans le pillage des richesses du peuple iranien. Ils doivent tous être traduits en justice pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 juin 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe