lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Escarmouches contre les forces répressives dans la capitale

Iran : Escarmouches contre les forces répressives dans la capitale

Des hordes de femmes pasdaran et de la milice du Bassidj pour réprimer les manifestantes

CNRI – Dans la rue Sadeghieh de Téhéran, la jeunesse courageuse s’est battue à plusieurs reprises contre les pasdaran et les miliciens. Un grand nombre de jeunes ont été arrêtés et emmenés en autobus vers des centres d’incarcération.

Les protestataires étaient aussi très nombreux dans les rues et les places d’Ariachahr. Les forces de sécurité, surtout les gardes anti-émeute, déployées dès les premiers attroupements, se sont multipliées à la tombée de la nuit.

Les groupes de protestataires étaient toujours présents à Aryahchahr et sur les places Azadi, Ferdoussi et Haft-e-Tir.

A 20h30 locales, les forces  de sécurité ont tiré en l’air dans la rue Jamalzadeh et les rues adjacentes pour disperser la foule.

Dans la rue Enghelab jusqu’à Azadi les agents en civil agressaient violement une foule dense à coups de matraques pour faire des blessés.

A 19h00, des agents en civils et des agents du renseignement photographiaient et filmaient pour effrayer et les identifier les manifestants qui se dirigeaient de la place Enghelab vers Navab. La rue Salsabil débordait elle aussi de jeunes et de femmes intrépides qui manifestaient.

Ces protestations se sont déroulées alors que des hordes de femmes pasdaran et de la milice du Bassidj étaient lâchées pour réprimer les manifestantes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 mars 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe