vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: dix prisonniers pendus à Téhéran et Zanjan

Iran: dix prisonniers pendus à Téhéran et Zanjan

Depuis le début de l’année, le régime des mollahs a pendu plus de 50 prisonniers

CNRI – Le régime des mollahs a pendu six prisonniers sans révéler leur identité dans la ville de Zanjan (nord de l’Iran), a rapporté la télévision mercredi.

Quatre autres prisonniers nommés Peyman, Saber, Mohammad et Aliakbar ont été pendus dans la sinistre prison d’Evine, a rapporté l’agence de presse officielle Fars aujourd’hui.

Depuis le début de l’année, le régime iranien a envoyé à la potence au moins 50 prisonniers. En 24 heures, seize prisonniers ont été exécutés à Téhéran, Ispahan, Machad et Zanjan.

Avec une nouvelle poussée des émeutes et des protestations populaires des étudiants, des femmes et des ouvriers, le régime médiéval des mollahs en plein déclin, recourt à davantage d’exécutions.  

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme et l’ensemble des organisations des droits de l’homme à condamner le nombre croissant d’exécutions en Iran. La Résistance appelle aussi au renvoi du dossier des droits de l’homme du régime iranien et son soutien au terrorisme devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Elle demande enfin la mise en place de mesures d’urgence pour stopper les exécutions et les châtiments cruels et dégradants en Iran. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 février 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe