vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : dix-huit exécutions en dix jours

Iran : dix-huit exécutions en dix jours

Fatemeh Haghighat-Pajouh pendue le 26 novembre à l'aubeUne des victimes était mère de deux enfants

Maryam Radjavi appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à condamner le régime des mollahs

CNRI – Ce matin, au lendemain de Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le régime inhumain des mollahs a pendu dix prisonniers, dont une femme de 37 ans, dans la sinistre prison d’Evine. De cette manière, ces dix derniers jours, le nombre des exécutions se monte à 18.

Fatemeh Haghighat Pajouh, était mère de deux jeunes filles. Elle a été exécutée aujourd’hui pour avoir, en défendant sa fille de 14 ans contre un viol, tué l’agresseur. Elle était incarcérée depuis sept ans.

Madame Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a adressé ses condoléances aux familles endeuillées des prisonniers victimes d’exécutions collectives. Elle a déclaré que bientôt les mollahs sanguinaires seront tenus responsables de leurs crimes inhumains devant le peuple iranien.

Comme l’a affirmé à maintes reprises la Résistance iranienne, a-t-elle souligné, les accords et les relations avec ce régime moyenâgeux n’ont aucune légitimité.

Ces exécutions ont eu lieu juste une semaine après la condamnation des violations sauvages des droits de l’homme en Iran par le Troisième Comité de l’Assemblée générale de l’ONU, a-t-elle ajouté.

Elle a appelé le Conseil de Sécurité de l’ONU à condamner le régime iranien pour la tuerie sans répit des prisonniers et ses crimes contre le peuple iranien et les peuples de la région. Elle a également appelé à conditionner les relations économiques avec ce régime à la situation des droits de l’homme en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 novembre 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe