lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Deux nouvelles condamnations à mort de prisonniers politiques kurdes

Iran : Deux nouvelles condamnations à mort de prisonniers politiques kurdes

 Le nombre de prisonniers politiques kurdes condamnés à mort se monte à 20

CNRI – Deux autres prisonniers politiques originaires de villages proches de la ville de Boukan dans le Kurdistan, du nom de Mohammad Amine Abdollahi, 25 ans, et Ghader Mohammad-Zadeh, ont été condamnés à mort par la cour d’appel. Ils sont notamment accusés d’avoir organisé des groupes illégaux.

M. Abdollahi qui avait été condamné en premier lieu à 20 ans de prison, a été condamné à mort par la cour d’appel d’Oroumieh le 16 janvier pour « atteinte à la sécurité nationale et guerre contre Dieu ». Ce même tribunal a également commué la condamnation de 32 ans de prison de Mohammad-Zadeh à une peine de mort.

De cette manière, le nombre de prisonniers politiques kurdes condamnés à mort atteint les 20. Il s’agit de : Mmes Zeinab Jalalian, Shirin Alam-Ho’i, et MM Shirkoo Moa'refi, Habib Latifi, Sami Hosseini, Jamal Mohammadi, Rostam Alkia, Rashid Akhkandi, Hossein Khezri, Farzad Kamangir, Ali Heydarian, Farhad Vakili, Mostafa Salimi, Anvar Rostami, Iraj Mohammadi, Mohammad Amin-Agoshi, Ahmad Poladkhani et Hassan Tale’i.

La Résistance iranienne appelle les organisations internationales de défense des droits de l’homme, particulièrement le Haut commissariat des l’ONU pour les droits de l’homme et les rapporteurs et groupes de travail concernés à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux peines de morts barbares en Iran et libérer les prisonniers politiques dans ce pays.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 janvier 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe