mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Des mères de prisonniers et de victimes de l'insurrection se...

Iran : Des mères de prisonniers et de victimes de l’insurrection se rassemblent au parc Laleh

CNRI – Environ 200 mères de manifestants tués ou arrêtés au cours du soulèvement national en Iran et des familles de prisonniers politiques se sont réunies sur la place Abnama du parc Laleh à Téhéran le 12 décembre. Elles ont continué leur rassemblement en marchant vers la rue Amirabad, puis l’intersection Fatemi.

La protestation des mères, qui se tient régulièrement depuis le début du soulèvement national le samedi de chaque semaine, a lieu en dépit des menaces et des insultes des forces de sécurité de l'État et des agents en civil. Ces derniers ont violemment agressé les manifestants pour empêcher leur rassemblement. Ils les ont ouvertement menacés de mort.

Plus de 200 familles de proches de détenus des protestations du 7 décembre se sont aussi rassemblés devant le tribunal de la révolution du régime dans l'espoir d’obtenir des informations sur le sort de leurs enfants et parents et pour exiger leur libération immédiate. Les détenus des manifestations du 7 décembre sont surtout des jeunes, filles et garçons, qui sont maintenus en cellules d’isolement, dans les sections 209 et 240 de la sinistre prison d'Evine. Un grand nombre de ces détenus ont également été transférés dans des « maisons sûres » et autres centres de détention et leur sort reste inconnu. Les organes répressifs s’abstiennent de répondre aux familles. Celles qui arrivent de province à Téhéran pour obtenir des renseignements sur la situation de leurs proches sont particulièrement sous pression.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales des droits de l'homme, notamment le Haut Commissariat aux droits de l'homme et les rapporteurs spéciaux des Nations unies sur la torture et les exécutions sommaires et arbitraires, à condamner ces actions répressives et demande des mesures urgentes et contraignantes pour la libération immédiate des détenus.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 décembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe