jeudi, février 9, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran : Davantage de mesures répressives, particulièrement contre les femmes et les...

Iran : Davantage de mesures répressives, particulièrement contre les femmes et les jeunes

CNRI – Samedi, le général Ahmad Reza Radan, chef des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) du Grand Téhéran, a promis dans une interview à la télévision d’Etat,  davantage  de mesures répressives pour l’année à venir, comparé à l’année iranienne passée qui a commencé le 20 mars 2008.

« Pour la mise en vigueur de la sécurité publique et de l’éthique morale sur es points concernant les vêtements incorrects, les voyous, les petits trafiquants de drogue, les voleurs ainsi que la sécurité dans les parcs et tout ce qui concerne l’âme et l’esprit des gens, nous continuerons à nous en occuper avec vigueur pendant la nouvelle année 1387. Vous avez dû constater le comportement [inacceptable] de certains motards sur les routes et les soucis des automobilistes. Un autre secteur que nous prendrons en considération, en plus de la sécurité publique, sera la discipline sociale", a dit Radan.

Depuis le début de l’année iranienne (20 mars) le régime inhumain des mollahs n’a pas manqué une occasion de menacer la population, particulièrement les jeunes et les femmes, de mesures suppressives.

La dictature religieuse profite de chaque occasion pour lancer davantage de mesures répressives dans le but de dissimuler à quel point elle redoute sa chute. Cependant, l’agitation populaire l’an passé, en particulier des femmes et des jeunes, ont donné aux dirigeants du régime des leçons qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 avril 2008