lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafIran : arrêté et incarcéré à la prison d'Evine pour avoir de...

Iran : arrêté et incarcéré à la prison d’Evine pour avoir de la famille à Achraf

Entrée de la funeste prison d'EvineCNRI – Des agents du renseignement des mollahs à Qom, ont violemment battu et arrêté Jalaleddine Nabavi, 27 ans, le 3 novembre, alors qu’il rentrait chez lui. Dans le raid qu’ils ont lancé sur son domicile, les agents ont confisqué son ordinateur, un récepteur satellite et des albums photos personnels.

M. Navabi a ensuite été écroué dans la section 209 de la prison d'Evine.
 
Il avait déjà été arrêté puis libéré sous caution en 2006 parce que membres de sa famille vivent à Achraf, en Irak.

Actuellement, outre Jalal Nabavi, cinq autres membres de cette famille, y compris Tayebeh, Fatemeh et Atefeh Nabavi ainsi que Seyyed Zohour et Seyyed Zia Nabavi sont incarcérés à Evine, Gohardacht et dans la prison de Semnan.

Mme Hamideh Nabavi été condamné à un an de prison l'année dernière pour avoir assisté à la commémoration de l'anniversaire du massacre des prisonniers politiques de 1988. Khadijeh Nabavi, épouse de M. Zohour Nabavi, a également été condamné à un an d'emprisonnement.

Le secrétariat du Conseil national de la Résistance d'Iran appelle toutes les organisations internationales des droits de l'homme à condamner les arrestations arbitraires en Iran. Il demande une action immédiate pour libérer les prisonniers politiques en Iran, en particulier ceux qui ont été arrêtés pour leurs liens familiaux avec des résidents d’Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe