lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIrak : pour le 17e jour, les agents de Maliki bloquent le...

Irak : pour le 17e jour, les agents de Maliki bloquent le carburant, les vivres et les médicaments à l’entrée de Liberty

campLibertyPriver les habitants de carburant, de vivres et de médicaments est un crime contre l’humanité
CNRISur ordre du régime iranien, les agents de Maliki bloquent depuis 17 jours l’entrée du carburant, des vivres et des médicaments dans le camp Liberty.

Etant donné que le gouvernement irakien a refusé de relier l’électricité du camp au réseau de Bagdad, tous les systèmes de Liberty, les cuisines, les réfrigérateurs et les chambres froides pour la nourriture, l’éclairage, la climatisation, l’évacuation des eaux usées fonctionnent à l’électricité produite par les générateurs.

 

En bloquant l’entrée du carburant, tous ces systèmes ont cessé de fonctionner ou sont sur le point de le faire.

La climatisation ne fonctionne plus et les habitants connaissent un enfer dans des baraquements en tôle par une chaleur de 48°. Chaque jour connait son lot d’habitants victimes de coup de chaleur. Ils ont aussi de graves difficultés pour cuire les repas.

Le blocus en vivres, en médicaments et en carburant est un cas flagrant de crime contre l’humanité.

Vu leurs engagements écrits et répétés d’assurer la santé et la sécurité des habitants de Liberty, la Résistance iranienne appelle le gouvernement américain et l’ONU à contraindre le pouvoir irakien à lever sur le champ ce blocus inhumain et à laisser les habitants de Liberty à avoir un accès libre et inconditionnelle à la nourriture, aux médicaments et aux soins médicaux.

La communauté internationale ne doit pas garder le silence devant un crime contre l’humanité et ne doit pas permettre une nouvelle catastrophe humanitaire survenir à Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 aout 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe