vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIrak : Obstructions et retard volontaires dans le transport des malades de...

Irak : Obstructions et retard volontaires dans le transport des malades de Liberty à l’hôpital

Irak LibertyCNRI – Les forces irakiennes continuent de créer des obstacles et des retards volontaires dans le transport à l’hôpital des malades du camp Liberty, notamment des urgences.  Cela s’inscrit dans le blocus médical criminel d’Achraf puis de Liberty qui a tué jusqu’à présent à petit feu et dans des souffrances atroces 21 habitants et a tant aggravé l’état de nombreux autres que leur maladie est devenue incurable.

Ce 12 octobre, les forces irakiennes, ont obligé à trois reprises et sans aucune raison les malades à changer d’interprètes pour finalement empêcher trois interprètes de les accompagner. Ainsi cinq malades n’ont pu partir qu’après deux heures et demie de retard avec seulement deux interprètes.

Le manque d’interprètes et la perte de temps n’ont pas permis aux malades de recevoir entièrement les soins prévus et des étapes de leurs traitements ont été reportées à des dates ultérieures non précisées.

Tuer à petit feu des malades est une politique inhumaine bien connue de Falah Fayadh, le conseiller à la sécurité nationale de Maliki, perpétrée sur ordre du régime iranien et de la force terroriste Qods.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 octobre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe