mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRIIrak : Le blocus médical à Liberty met en danger la vie...

Irak : Le blocus médical à Liberty met en danger la vie de nombreux patients

CNRI – Malgré le grand nombre de requêtes et de courriers adressés à l’ONU et aux autorités de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad, le blocus criminel du Camp Liberty continue.

Chaque jour qui passe connait son lot de conséquences du blocus – qui a déjà tué dans la souffrance 21 malades – qui engendre des effets destructeurs et irréversibles sur des centaines de malades au camp Liberty et met en danger la vie d’un grand nombre d’entre eux.

Le 13 octobre, les forces irakiennes ont empêché deux interprètes et infirmières de se rendre à l’hôpital.

De plus, alors que les malades quittaient le camp, les forces irakiennes ont exigé de changer un des interprètes, causant un délai de deux heures dans leur départ. De cette manière, les malades n’ont pas pu suivre tout leur traitement médical.

Le 14 octobre, les forces irakiennes ont empêché le transport à l’hôpital d’un malade souffrant d’une grave maladie rénale sous prétexte qu’un malade ne peut se rendre que dans un seul hôpital.

Le même jour, les forces irakiennes ont obligé les maladies à changer d’interprètes et d’infirmiers à trois reprises. Elles ont fait attendre les maladies sans la moindre raison à l’entrée du camp pendant deux heures et quinze minutes.

De plus, en empêchant l’infirmier d’un malade de Parkinson qui avait un besoin sérieux d’être accompagné, elles ont virtuellement fait obstacle à son transport à l’hôpital.

Le blocus médical du Camp Liberty est similaire aux tourments subis par les prisonniers politiques dans le but de les tuer dans les prisons du régime des mollahs. C’est une tactique inhumaine connue comme et contrôlée par Fallah Fayadh, le conseiller à la sécurité nationale de Maliki.

Avertissant que six années de blocus médical ont mis en danger la vie de nombreux maladies, la Résistance iranienne rappelle au gouvernement américain et à l’ONU, qui se sont à maintes reprises engagés à assurer le bien-être et la sécurité des habitants, leur responsabilité directe et les exhorte à des mesures immédiates pour mettre fin à ce blocus et assurer un accès libre des habitants aux soins médicaux e Irak.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 octobre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe