vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsHeurts violents aux abords de l’université de Téhéran

Heurts violents aux abords de l’université de Téhéran

CNRI-Des heurts violents ont opposé les forces répressives aux manifestants à la jonction du boulevard Vali Asr et de la place Enghelab à Téhéran, selon les informations du département sociale de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI).

Les gardiens de la révolution, la brigade antiémeute, les Forces de sécurité de l’État et les agents en civil ont attaqué les manifestants à coups de matraque et de fouet.
 

Une foule immense a déferlé depuis les boulevards aux abords de l’Université de Téhéran, (Kargar Shomali, Behboudi, Vesal-e Shirazi, Palestine, Italia, Navab, Qods, Keshavarz) vers la grande place Azadi.

Les femmes et les jeunes filles avaient une présence significative et se trouvaient souvent  à l’avant-garde des cortèges.

À 15 heures, les manifestants devant l’Université Charif ont scandés « Mort au dictateur », « les leaders doivent nous armer ».

À 15 h 30, les forces répressives ont tiré en l’air pour disperser les manifestants qui scandaient « liberté, indépendance est le cri de tout iranien ». Toute tentative par les manifestants de filmer ou de photographier les scènes de la manifestation était immédiatement étouffé.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 juillet 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe