dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafHarcèlements et provocations des troupes irakiennes contre Achraf

Harcèlements et provocations des troupes irakiennes contre Achraf

CNRI – Dans le but de préparer le terrain à davantage de pressions et de répression des résidents d’Achraf, les forces de répression irakiennes, sur ordre du comité chargé de la répression du camp, rattaché aux services du premier ministre irakien, se livrent à des provocations et des harcèlements. Ces mesures interviennent après l’échec du rassemblement d’agents recrutés par le régime iranien à l’aile sud d’Achraf le 11 décembre dernier.

Le 19 décembre, le colonel Nezar et le capitaine Ahmad, deux officiers au service du régime des mollahs dans les forces aux ordres de Maliki, premier ministre irakien, dans une bordée de menaces et d’insultes aux Achrafiens, ont ordonné à leurs hommes de lancer des pierres sur les projecteurs qui éclairent le camp. Un projecteur a été détruit. La résistance iranienne a déjà dénoncé les liens qui unissent ces deux agents à la force terroriste Qods et au régime de Téhéran.

Le 13 décembre, ces deux officiers, lançant des pierres et de blocs à un groupe d’Achrafiens dans un flot d’injures et d’intimidations, ont détruit un poste téléphonique du camp.

Vers minuit, le 11 décembre, dans un acte ignoble, les forces irakiennes ont profané un monument aux morts du cimetière d’Achraf.

Ces deux officiers assurent le soutien des agents des services de renseignement des mollahs (Vevak) qui se livrent depuis 11 mois à de la torture psychologique des Achrafiens avec 140 haut-parleurs et subviennent à tous leurs besoins. Pour forger des crises et des tensions, ils menacent et invectivent constamment les Achrafiens tout en se livrant à du vandalisme partout où ils le peuvent.

La Résistance iranienne attire l’attention de la MANUI et du représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Irak, ainsi que du gouvernement et des forces des Etats-Unis en Irak sur les mesures hostiles des forces irakiennes contre Achraf. Elle les appelle à intervenir d’urgence pour les empêcher de continuer, de renforcer la torture psychologique des résidents du camp et de vandaliser leurs installations et leurs biens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 décembre 2010
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe