mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafEmissions puissantes de parasites sur les receveurs de télévision d’Achraf et fortes...

Emissions puissantes de parasites sur les receveurs de télévision d’Achraf et fortes perturbations des communications

CNRI – Depuis le 22 décembre, le corps des pasdaran et la force terroriste Qods ont renforcé les équipements de communications installés dans l’aile sud d’Achraf à des fins d’espionnage, de perturbation des communications et d’émission de parasites. Quelques jours auparavant des pasdaran et des techniciens de ce corps, le visage masqué, s’étaient rendus à Achraf pour installer de nouveaux équipements sur les mâts plantés à cet endroit. Le renforcement de ces appareils cause de graves perturbations dans les communications et des parasites sur les récepteurs de télévision en particulier sur les fréquences de réception de la chaine télévisée Sima-ye-Azadi.

Cette démarche répressive et criminelle survient au moment où 400 agents du ministère du renseignement des mollahs (Vevak) se sont installés dans le quartier Moïne dans le nord d’Achraf, et en même temps que la présence du général Hamedani, commandant criminel des pasdaran de Téhéran avec plusieurs officiers des pasdarans et de la force Qods autour d’Achraf, ainsi que la poursuite de la torture psychologique au moyen de 300 haut-parleurs. Cela traduit les intentions funestes du fascisme religieux au pouvoir en Iran et du gouvernement irakien qui lui est inféodé pour un massacre à Achraf.

Ainsi il est clair que le problème principal en Irak est le développement de l’ingérence et de la souveraineté du régime des mollahs et non la souveraineté d’un gouvernement indépendant irakien que tous se doivent de respecter.

L’installation de mâts de télécommunications de 15 m de haut a d’abord été décidée au conseil suprême de sécurité des mollahs en présence de Ghassem Soleimani. Puis c’est avec le plein soutien du comité chargé de la répression d’Achraf et les forces irakiennes, que leur installation a commencé le 23 aout dans l’aile sud d’Achraf. Ces mâts, appareils de parasites et équipements électroniques sont fournis par la « société d’ingénierie Ofagh Tosseheh Saberine » affiliée aux entreprises de la fondation Taavon du corps des pasdaran.

Pendant le soulèvement de 2009, le régime des mollahs avait utilisé des équipements similaires de la même entreprise pour perturber les lignes satellites et les communications à Téhéran et certaines villes de provinces pour contrer les manifestations populaires. Les ondes émises par ces appareils causent de nombreuses maladies du sang, du système nerveux, cérébrales et endocrines.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 23 décembre 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe