Home Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Nucléaire Effrayés par le soulèvement populaire du 11 février, les mollahs ont recours à la désinformation

Effrayés par le soulèvement populaire du 11 février, les mollahs ont recours à la désinformation

0

Révolte du 11 février – N°3

CNRI – A la veille de la révolte massive et nationale du 11 février, alors que le régime des mollahs est effrayé par les slogans « Mort au dictateur », « Mort à Khamenei » et « A bas le principe du guide suprême », il s’est mis à fabriquer des nouvelles à dormir debout sur l’identification et l’arrestation d’ « émeutiers recrutés par l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) alors qu’ils pénétraient dans le pays » ces dernières semaines.

Les médias du régime dans cette nouvelle préfabriquée par le ministère du Renseignement (Vevak) ont écrit que de « ces individus qui étaient organisés en noyaux de 3 personnes, nous avons découverts des armes à feu et des armes blanches ». Ils soulignent qu’ « ils ont été recrutés par l’OMPI dans plusieurs provinces frontalières pour fomenter des troubles dans les jours à venir, principalement le 11 février ».

Ces mensonges ridicules et usés ne soulageront pas les douleurs du régime face aux millions d’Iraniens, notamment des femmes et des jeunes, qui reprennent les slogans de la Cité d’Achraf. Le fascisme religieux en Iran ne pourra échapper à la colère et à la haine du peuple et ne pourra pas empêcher son renversement avec ce genre de mensonges.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 10 février 2010

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here