lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLe régime iranien est responsable de la détérioration de la santé de...

Le régime iranien est responsable de la détérioration de la santé de Baktash Abtin

Le régime iranien est responsable de la détérioration de la santé de Baktash Abtin

Le régime iranien est responsable de la détérioration de la santé de Baktash Abtin en refusant de libérer les prisonniers pendant la pandémie

Appels répétés de la Résistance iranienne pour une libération temporaire des prisonniers pendant le coronavirus afin d’éviter une catastrophe

La Résistance iranienne accuse le régime clérical d’être responsable de la terrible détérioration de l’état de santé du prisonnier politique Baktash Abtin. Non seulement les mollahs ont refusé de libérer temporairement les prisonniers pendant la pandémie de coronavirus, mais ils ont également perturbé le traitement des prisonniers et empêché leur transfert vers les hôpitaux. Les autorités pénitentiaires ont retardé l’envoi de M. Abtin à l’hôpital pendant plusieurs jours après le diagnostic du coronavirus et son état critique. Il est en détention depuis septembre 2020.

Ces deux dernières années et dès les premières semaines de la pandémie de coronavirus, la Résistance iranienne a demandé la libération temporaire des prisonniers des centaines de fois. Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a souligné le 11 mars 2020 qu’en raison des conditions inhumaines dans les prisons, les détenus, en particulier les prisonniers politiques, devaient être libérés sans délai, ni caution ni condition.

Sinon, l’épidémie provoquera une catastrophe humanitaire dans les prisons. Le 26 mars 2020, elle a également souligné que le refus de libérer provisoirement les prisonniers constitue un important crime contre l’humanité de la dictature religieuse. Elle a appelé à plusieurs reprises la communauté internationale à intervenir pour obtenir la libération des prisonniers.

La Résistance iranienne souhaite un prompt rétablissement à M. Abtin et appelle les Nations Unies et les instances concernées à prendre des mesures immédiates pour lever toute restriction sur son traitement. Elle demande à nouveau qu’une délégation internationale enquête sur la situation dans les prisons iraniennes et sur les conditions épouvantables des prisonniers compte tenu de la pandémie de coronavirus.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 6 janvier 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe