dimanche, février 5, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIranchahr : Attaque brutale des forces répressives contre la population défendue par...

Iranchahr : Attaque brutale des forces répressives contre la population défendue par de jeunes insurgés

Maryam Radjavi condamne la destruction de lieux de prière sunnites et l’attaque contre la population. Elle appelle l’ensemble de la jeunesse à soutenir les victimes.

Dans la matinée du 24 janvier 2021, les forces répressives du régime clérical ont attaqué les habitants du quartier de Kolahdouz dans la ville d’Iranchahr sous prétexte de trafic de carburant et ont affronté la population locale et des petits commerçants. Cette attaque brutale a été menée par les pasdarans et les forces de police, épaulés par les services de renseignement et les agents en civil.

ایرانشهر درگیری نیروهای سرکوبگر رژیم با مردم منطقه کلاهدوز ۹۹۱۱۰۵ 2

La population et la jeunesse insurgée se sont défendues à coups de pierres et avec des bâtons et les forces répressives ont répondu en tirant en l’air et en affrontant la population.

ایرانشهر تخریب فونداسیون مسجد جامع اهل سنت ۹۹۱۱۰۵

A 4 heures du matin le samedi 23 janvier, dans un autre acte criminel, les forces répressives ont détruit l’infrastructure de la salle de prière sunnite à Iranchahr sur ordre du représentant de Khamenei dans la province de Sistan-Baloutchistan. Cette action a provoqué la colère des sunnites de la ville.

Redoutant le soulèvement de la population et des jeunes insurgés baloutches, qui n’en peuvent plus de la discrimination, de la privation et de l’oppression, le fascisme religieux en Iran a intensifié la répression systématique et brutale de la population de cette région et exécuté la plupart de ses prisonniers.

ایرانشهر درگیری نیروهای سرکوبگر رژیم با مردم منطقه کلاهدوز ۹۹۱۱۰۵ 1

La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi, a salué les jeunes insurgés d’Iranchahr. Elle a fermement condamné les attaques brutales contre les habitants de cette ville et la destruction du lieu de prière sunnite. Elle a appelé la jeunesse à soutenir les victimes. Les mollahs au pouvoir tentent en vain d’empêcher le soulèvement et les protestations des populations démunies du Baloutchistan par des exécutions, des attaques et la destruction de lieux de prière et de mosquées. Cependant ces actes criminels ne font qu’augmenter la colère et le ressentiment populaires contre ce régime.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 24 janvier 2021