lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 364.400 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 364.400 décès dus au coronavirus

La politique criminelle de Khamenei entraine plus de 2000 décès en 24 heures

· Le ministère de la Santé dans ses chiffres trafiqués annonce deux nouveaux records avec 620 morts ces dernières 24 heures et 7323 malades graves. (Agence Isna, 15 aout 2021)

· Le 2 août a été le jour le plus étrange de l’histoire du cimetière de Behesht Zahra et a établi un record du nombre de morts dans la capitale. (Agence Fars, 15 août 2021).

· Le cinquième pic de COVID-19 se propage violemment à Qouchan. Chaque quartier et chaque rue se drape de noir et la ville sent l’odeur de la mort. (Agence Isna, 15 aout 2021)

· Le Croissant-Rouge : Nous n’avions pas de licence pour importer de vaccins jusqu’en avril, et nous n’avons pas pu en importer. Nous n’avons pas encore de licence pour importer des médicaments contre le coronavirus d’Australie. (State TV, 15 août 2021)

· Le sous-directeur des douanes : Environ 18 tonnes de matières premières pour les médicaments liés au coronavirus ont été stockées dans les douanes sans décisions à leur sujet. (Agence ILNA, 15 août 2021)

L’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 15 août 2021 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes avait dépassé 364 400.

Le bilan des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 85.746, Ispahan 24.440, Khorassan Razavi 23.285, Khouzistan 22.826, Mazandaran 14.160, Azerbaïdjan oriental 13.718, Azerbaïdjan occidental 13.018, Fars 12.722, Guilan 12.035, Sistan-Baloutchistan 10.765, Alborz 10.683, Qom 10.530, Kerman 9198, Golestan 8680, Hamedan 7339, Markazi 7193, Yazd 6363, Hormozgan 6295, Kurdistan 5872, Semnan 5615, Bouchehr 4214, Qazvine 4064 et Khorassan du Sud 3361.

En raison du nombre catastrophique de victimes du coronavirus dû à la politique inhumaine du régime, et dans la crainte de la colère du peuple à l’encontre du guide suprême Ali Khamenei, le quotidien officiel Ressalat a averti aujourd’hui : « Les ennemis et les forces contre-révolutionnaires accusent Khamenei d’être responsable du nombre de morts dus au coronavirus. Cela pourrait être dangereux, car ils essaient toujours d’affaiblir la République islamique et (…) utilisent tous leurs efforts pour viser le chef du régime (Khamenei) dans les crises et les défis. »

Au même moment, le quotidien officiel Hamedli écrivait : « À l’heure où le taux de mortalité des patients du COVID-19 en Iran atteint désormais le chiffre stupéfiant de 8 % par rapport au nombre de patients ; et où le nombre de décès bat des records, les agences de sécurité estiment qu’au moins pendant les quatre semaines à venir, étant donné les cérémonies religieuses du matin (du mois Moharram), et le déplacement des citoyens par les transports publics comme le métro, etc. augmenteront encore les infections et les décès, créant une crise de sécurité dans le pays. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 15 août 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe