vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 154.300 décès dus au coronavirus dans 465 villes

Iran : Plus de 154.300 décès dus au coronavirus dans 465 villes

Plus de 154.300 décès dus au coronavirus dans 465 villes en Iran

– Hassan Rohani s’est à nouveau opposé aux demandes insistantes des experts du régime d’imposer un confinement de deux semaines dans le pays. Il a déclaré qu’à partir du 21 novembre, certaines restrictions seront appliquées.

– Le ministère de la Santé du régime : L’ampleur des contaminations et des hospitalisations a augmenté en flèche par rapport à la semaine dernière. Elle a atteint les niveaux les plus élevés de l’épidémie en Iran. (IRNA, 14 novembre 2020).

– Le vice-ministre de la Santé Iraj Harirchi : 3000 malades du COVID19 sont hospitalisés chaque jour. Le nombre de décès va doubler dans les deux prochaines semaines. (Agence Mehr, 14 novembre 2020).

– Le chef du Conseil médical suprême du régime : Les autorités du pays et celles du ministère de la Santé doivent répondre de leurs obligations légales, au lieu de se livrer à des discours, de répandre des superstitions et de prétendre fabriquer un vaccin. (Quotidien Mostaqel, 14 novembre 2020).

– Le quotidien Aftab Yazd : Dans un avenir pas trop lointain, nous assisterons à un massacre dû au coronavirus, qui engendrera des calamités pour notre génération et celles à venir. (14 novembre 2020).

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé ce 14 novembre 2020, que le coronavirus a pris la vie de plus de 154.300 personnes dans 465 villes à travers l’Iran. Le bilan des morts dans les différentes provinces comprend : 37.541 pour Téhéran, 11.460 Khorassan Razavi, 8670 Ispahan, 6530 Lorestan, 6415 Qom, 6382 Mazandaran, 5702 Azerbaïdjan oriental, 4984 Azerbaïdjan occidental, 4240 Alborz, 4195 Fars, 3986 Golestan, 3965 Hamedan, 3368 Kermanchah, 2840 Markazi, 2655 Yazd, 2596 Kerman, 2360 Semnan, 1765 Hormozgan, 1688 Ardebil, 1445 Zanjan, 1355 Ilam, 1351 Khorassan du Sud et 1210 Chaharmahal-Bakhtiari.

La porte-parole du ministère de la Santé du régime a déclaré à l’IRNA aujourd’hui : « L’ampleur des contaminations et des hospitalisations dues au coronavirus a augmenté en flèche la semaine dernière et a atteint ses plus hauts niveaux depuis l’arrivée du virus dans le pays. Le nombre de décès par rapport à la semaine dernière a fortement augmenté. La semaine dernière, la moyenne des infections quotidiennes était de 26,5 pour 100.000 personnes et le nombre le plus élevé d’infections a été enregistré dans les provinces d’Ilam, Semnan, Khorassan du sud et Yazd. Le nombre moyen de décès par semaine a augmenté considérablement, atteignant 45 pour un million de personnes. Le taux de mortalité le plus élevé par habitant a été enregistré dans les provinces de Yazd, Ilam, Khorassan du Sud, Semnan et Azerbaïdjan occidental, bien plus que dans les autres provinces.

Le vice-ministre de la Santé Iraj Harirchi a été cité par l’agence Mehr aujourd’hui annonçant l’hospitalisation de 3000 malades du coronavirus par jour et souligné la nécessité d’un confinement de deux semaines. Il a déclaré : « Il est prévu que le chiffre de décès et d’hospitalisations dans les deux prochaines semaines doublera. Le COVID-19 sera avec nous pendant plusieurs années. Donc nos espoirs ne peuvent se porter que sur un vaccin. » Concernant la suggestion d’un confinement de Téhéran pendant deux semaines, il a déclaré : « Un confinement de deux semaines est inadéquat mais nécessaire pour réduire le nombre de décès. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 14 novembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe