samedi, octobre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran: Contrairement aux mensonges du guide suprême et du président du régime

Iran: Contrairement aux mensonges du guide suprême et du président du régime

Attentat terroriste du régime des mollahs - CNRI -Iran

(Deuxième série de documents)

Iran: Contrairement aux mensonges du guide suprême et du président du régime, les documents de l’Organisation nationale des urgences montrent que plusieurs employés iraniens travaillant à l’ambassade de Chine à Téhéran étaient atteints du coronavirus. Au moins l’un d’entre eux était revenu de Chine

Le ministre de l’Intérieur du régime, le 1er février : « nous n’avons pas de cas de coronavirus en Iran pour le moment. »

Khamenei, le 2 mars : « nos officiels sont transparents et honnêtes depuis le premier jour.»

Rohani, le 18 mars : « nous avons appris l’existence du premier cas de coronavirus en Iran le 19 février et en avons immédiatement informé la population. Nous n’avons pas attendu un seul jour. »

Les documents obtenus par l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) montrent clairement que plusieurs patients atteints du coronavirus à Téhéran ont été hospitalisés dès la fin janvier 2020.

Abdolreza Rahmani-Fazli, le ministre de l’Intérieur du régime, avait nié avec véhémence toute infection au coronavirus le 1er février 2020, en déclarant : « hier soir, nous avons tenu une réunion avec le ministre de la Santé à la demande du vice-président Eshaq Jahanguiri pour parler du coronavirus. Le ministre de la Santé nous a informés en détail, en disant que nous n’avions pas d’infection au coronavirus en Iran. » Il était clair que l’objectif de la réunion était de contrôler les informations et de dissimuler l’épidémie en Iran.

Deux jours après la révélation par la commission de la Sécurité et du Contre-terrorisme du CNRI, le 28 mars 2020, de la première série de documents irréfutables, Hassan Rohani, dans un début de marche arrière, a déclaré : « la maladie a peut-être été introduite dès la troisième semaine de janvier 2020 en Iran, mais nous ne l’avons découverte qu’au cours de la troisième semaine de février. Il nous a fallu un certain temps pour le savoir. Le monde entier était comme ça ! Il a fallu un certain temps pour réaliser qu’ils étaient confrontés à la maladie. »

Craignant la divulgation de la vérité et les réactions publiques, le régime a chargé la cyberarmée des pasdarans et les mercenaires de la Force Qods ainsi que les agents du ministère du Renseignement, dans le pays et à l’étranger, de chercher à discréditer et démentir les documents et les informations révélés par la Résistance iranienne, afin de minimiser son impact. Il est de notoriété publique, cependant, que la dissimulation criminelle pendant un mois a été la principale raison de l’apparition rapide du coronavirus en Iran. Les dirigeants du régime doivent être traduits en justice pour ce crime majeur contre l’humanité.

Commission de la sécurité et du contre-terrorisme

du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 31 mars 2020

Vous trouverez ci-dessous la traduction et les documents :

Ces trois nouveaux documents sont des rapports de mission publiés par l’Organisation nationale des urgences – province de Téhéran, services des
urgences.

Il s’agit des « Formulaires pour le rapport de protection des urgences 115 ». Ils portent le sigle du ministère de la Santé, des Soins médicaux et de la Formation –
Centre de gestion des incidents médicaux et des urgences du pays

Document numéro 1 :
Organisation nationale des urgences.
Date de la mission : 8 Bahman 1398 (28 janvier 2020)
Numéro de série du dossier : 7131572
Numéro de code de l’ambulance : 2423
Prénom et nom du patient : Fatima Babazadeh Khameneh
Nationalité : Iranienne
Le genre : Féminin
Âge : 37 ans
Date : 28 janvier 2020.
Adresse : Aghdasiyeh, rue Movahed Danesh, rue Golestan nord, allée Laleh, maison
numéro 15, unité 401
« Premier intervenant » : La dame a 37 ans, elle présente des signes de toux, de
rhume. Elle dit travailler à l’ambassade de Chine (à Téhéran), et ses collègues ont eu
des symptômes du coronavirus. Elle est hospitalisée. Les signes vitaux sont vérifiés.
Les tests neurologiques sont normaux. Les premières mesures ont été prises, et elle
a été transférée au centre médical.
Arrivée au centre de soins : 18h34 et 56h
Remise au centre de soins : 19:18:01
Code pour le technicien supérieur : 120212
Code pour le technicien n° 1 : 150081
Localisation : Administrative (Bureau)
Signes vitaux – vérifié
Consultation – donnée
Diagnostic – fait
Echantillon de sang – fait
Oxygène – donné
Nom du centre médical : Massih-Daneshvar

Document numéro 2 :
Organisation nationale des urgences.
Date de la mission : 8 Bahman 1398 (28 janvier 2020)
Numéro d’ordre du dossier : 7131572/03
Numéro de code de l’ambulance : 2423
Prénom et nom du patient : Ehsan Sheikhi
Nationalité : iranienne
Le genre : homme
Âge : 33 ans
Date : 28 janvier 2020.
Adresse : Aghdasiyeh, rue Movahed Danesh, rue Golestan nord, allée Laleh, maison
numéro 15, unité 401
« Premier intervenant » : Il a 33 ans, tousse et présente des symptômes de rhume. Il
dit qu’il travaille à l’ambassade de Chine (à Téhéran), et ses collègues ont eu des
symptômes du coronavirus. Il est hospitalisé. Signes vitaux vérifiés. Les tests
neurologiques sont normaux. Les premières mesures ont été prises, et il a été
transféré au centre médical.
Arrivée au centre de soins : 18h34 et 56h
Remise au centre de soins : 19:18:01
Code pour le technicien supérieur : 120212
Code pour le technicien n° 1 : 150081
Localisation : Administrative (Bureau)
VS – vérifié
Consultation – donnée
Diagnostic – fait
Echantillon de sang – fait
Oxygène – donné
Nom du centre médical : Massih-Daneshvar

Document numéro 3 :
Organisation nationale des urgences.
Date de la mission : 8 Bahman 1398 (28 janvier 2020)
Numéro d’ordre du dossier : 7131572/02
Numéro de code de l’ambulance : 2423
Prénom et nom du patient : Mohammad Ali Zolqadrnia
Nationalité : iranienne
Genre : homme
Âge : 33 ans
Date : 28 janvier 2020.
Adresse : Aghdasiyeh, rue Movahed Danesh, rue Golestan Nord, allée Laleh, maison
N° 15, Unité 401
« Premier intervenant » : Il est âgé de 33 ans, avec une forte toux et des symptômes
de rhume. Il dit avoir passé les 12 derniers jours en Chine, et dans les trois premiers
jours après son arrivée à Téhéran, il a eu une forte fièvre, de la diarrhée et une forte
toux. Il dit qu’il travaille à l’ambassade de Chine (à Téhéran) et que ses collègues ont
eu des symptômes du coronavirus. Il est hospitalisé. Les signes vitaux ont été
vérifiés. Les tests neurologiques sont normaux. Les premières mesures ont été
prises, et il a été transféré au centre médical.
Arrivée au centre de soins : 18h34 et 56h
Remise au centre de soins : 19:18:01
Code pour le technicien supérieur : 120212
Code pour le technicien n° 1 : 150081
Localisation : Administrative (Bureau)
VS – vérifié
Consultation – donnée
Diagnostic – fait
Echantillon de sang – Fait
Oxygène – donné
Nom du centre médical : Massih Daneshvar

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe