jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Appel à sauver la vie du condamné à mort Hossein...

Iran : Appel à sauver la vie du condamné à mort Hossein Shahbazi, âgé de 17 ans au moment de son arrestation

Iran : Appel à sauver la vie du condamné à mort Hossein Shahbazi, âgé de 17 ans au moment de son arrestation

Deux exécutions à Khorramabad ; les pasdarans assassinent quatre jeunes Baloutches

Hier, le régime clérical a transféré Hossein Shahbazi, un condamné à mort de 20 ans, en cellule d’isolement en vue de l’exécuter. Shahbazi avait 17 ans au moment de son arrestation. La Résistance iranienne demande instamment aux Nations Unies et aux organismes compétents, ainsi qu’à l’Union européenne et à ses États membres, de prendre des mesures immédiates pour le sauver.

Entre-temps, le mardi 21 décembre 2021, Hassan Mirkarami et Ardavan Fallahvand ont été pendus à la prison de Khorramabad après huit ans de détention. Ainsi, le nombre d’exécutions enregistrées entre le 22 novembre et le 21 décembre s’élève à 41, dont sept femmes et trois mineurs au moment de leur arrestation.

Par ailleurs, le 16 décembre 2021, quatre citoyens baloutches, Ali Hamali, Moslem Hamali, Kazem Vahabi et Hafiz Rigui, ont été tués quand que les pasdarans ont ouvert le feu sur leur véhicule à Mehrestan (Sistan-Baloutchistan). Ces dernières années, les pasdarans ont régulièrement abattus de jeunes Baloutches, en particulier des petits transporteurs de carburant, dans divers secteurs de la province du Sistan-Baloutchistan.

Par ailleurs, à la suite de rassemblements organisés pour protester contre l’exécution du prisonnier politique kurde, Haidar Ghorbani, le ministère du Renseignement a arrêté plusieurs de ses proches, dont son frère et d’autres participants aux rassemblements.

La Résistance iranienne exhorte une fois de plus le Secrétaire général des Nations Unies, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, sa Haute-Commissaire et les autres organes pertinents de l’ONU à prendre des mesures pratiques efficaces pour sauver la vie des condamnés à mort en Iran. Elle les appelle à envoyer une commission d’enquête internationale inspecter les prisons iraniennes et rencontrer les prisonniers. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit être saisi du dossier des violations des droits humains commises par le régime clérical, et ses dirigeants doivent être traduits en justice pour quatre décennies de crimes contre l’humanité et de génocide.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 25 décembre 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe