lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsDouze exécutions clandestines en un jour en Iran

Douze exécutions clandestines en un jour en Iran

Le régime inhumain des mollahs en Iran a exécuté dans le plus grand secret douze condamnés le 26 mars à Chiraz, dans le sud du pays, et à Machad dans le nord-est. Cinq d’entre eux ont été pendus ensemble à Machad. Les six autres ont aussi été pendus collectivement à la prison Pirnia de Chiraz et un autre à celle d’Adelabad de la même ville.

Pour aviver le climat de terreur et exercer sur eux davantage de pressions et de tortures, les autorités avaient transféré les sept condamnés de Chiraz deux jours avant Norouz en isolement pour qu’ils attendent l’arrivée de la nouvelle année iranienne en même temps que leur mort.

Le fascisme religieux au pouvoir en Iran n’a pas jusqu’à présent rendu publiques les informations sur ces exécutions. Elles ne sont pourtant qu’un petit exemple de la répression généralisée en Iran et de la montée en flèche des pendaisons sous la présidence de Rohani.

Ahmed Shaheed, rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits humains en Iran, a indiqué le 25 mars que ces quinze derniers mois, un millier d’exécutions avaient eu lieu en Iran. Tout en rappelant la multiplication des pendaisons et la dégradation de la situation en Iran, il avait déjà averti de ne pas ignorer la situation des droits humains en raison des négociations nucléaires. Ahmed Shaheed a souligné que depuis l’arrivée de Rohani à la présidence des mollahs en 2013, la situation des droits humains en général a empiré (AFP, 16 mars 2015).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 mars 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe