jeudi, février 9, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsDes dizaines de motos et de véhicules des forces répressives, des bâtiments...

Des dizaines de motos et de véhicules des forces répressives, des bâtiments officiels incendiés

Soulèvement national – Achoura 21Téhéran 27 décembre 2009

CNRI – Pendant les manifestations et les accrochages de la journée d’Achoura, un minibus des forces de sécurité ainsi que trois motos appartenant aux Pasdarans ont été incendiés sous le pont Hafez et dans l'avenue Hafez. Un bâtiment officiel a également été incendié par la population. Le QG de Bassidj (milices) se situant à la jonction des avenues Roudsar  et Taléghani a également été mis au feu par la jeunesse enragée. 26 motos appartenant aux mercenaires installés à ce QG ont été carbonisées.

Les façades des banques officielles se trouvant avenues Taléghani, Hafez et Enghelab ont été brisées. Les vitres du Ministère du Pétrole se trouvant avenue Taléghani ont également été brisées.

 A l’ouest de Téhéran, les manifestants ont incendié au moins trois motos appartenant à l'unité spéciale des forces de sécurité, deux motos appartenant au Bassidj, un minibus des forces de sécurité et un sedan Peugeot Persia appartenant à l’Armée de Pasdarans.

Le Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 décembre 2009