mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsDes bureaux de vote déserts à Téhéran et ailleurs

Des bureaux de vote déserts à Téhéran et ailleurs

ImageIran – élection – Communiqué n° 1

Sur la base d’informations reçues jusqu’à 11h00, heure locale, des centaines de bureaux de vote de la capitale et d’autres villes sont restés déserts, reflétant un boycott très ferme du scrutin.

A Téhéran, des informations venant de différents points de la ville comme Geisha, la mosquée Al-Mehdi, Amirabad, et dans la ville de Karadj, montre que le nombre d’électeurs ne dépassait pas dix personnes. 
Voulant faire croireà un taux de participation élevé, la télévision officielle a diffusé des reportages de plusieurs points de vote, notamment Hosseineh Erchad, Saddeqieh, les mosquées de Lorzadeh et Saddeqieh, où des mises en scènes avaient été préparées.

A Hosseinieh Ershad, les électeurs étaient autorisés à pénétrer dans le bureau de vote par groupe de trois, pour créer une image de file d’attente et de participation élevée.

Malgré l’interdiction de propagande électorale, une jeune femme qui distribuait des posters de Rafsandjani disait: “Je ne vote pour personne. Vous ne devriez pas voter non plus. Je fais ça pour gagner un peu d’argent. Je ne leur fais aucune confiance ».

Des informations venant de Chiraz, Ahwaz, Ghaemchahr, Hamedan, Neka, Roudsar, Bandar Abbas, Siahkal et Khorramabad montrent que les points de vote sont déserts et que le boycott s’étend à l’échelle du pays.

Secrétariat Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 juin 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe