mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafDe nouveau agents du Vevak envoyés au Camp d'Achraf

De nouveau agents du Vevak envoyés au Camp d’Achraf

Les agents du Vevak installant des haut-parleurs puissants à l'entrée d'Achraf avec l'aide des forces irakiennesCNRI – -Selon les informations reçues de l'intérieur du régime iranien, le dimanche 4 juillet simultanément avec le retrait des forces américaines du camp d’Achraf, un nouveau groupe d'agents du ministère du Renseignement et de la Sécurité (Vevak) sont entrés en Irak sous prétexte de liens de parenté avec les Achrafiens afin de remplacer les agents du VEVAK qui se trouvent actuellement devant les portes d'Achraf dans le but d’intensifier la torture psychologique des résidents.

Les 13 agents qui sont arrivés en Irak par le passage frontalier de Khosravi étaient accompagnés d’un commandant du VEVAK de Téhéran nommé Yaqoubi. Leur voyage avait été coordonné par l'ambassade du régime à Bagdad, le gouvernement irakien et le Comité des services du Premier ministre chargé de la répression des résidents d'Achraf.

Comme convenu et pour éviter aux agents d’être identifiés, ils ont traversé la frontière en groupe et la police des frontières irakienne n’a tamponné qu’un seul document de groupe et non chaque passeport. A Bagdad, ils ont reçu les instructions finales d’officiels de l'ambassade du régime d’où ils seront transférés vers l’entrée d'Achraf.

Depuis le 8 février 2010, avec l'aide totale du gouvernement irakien et de ses forces, le VEVAK et la force terroriste Qods ont posté un groupe d’agents, sous le couvert de parenté avec les résidents d'Achraf aux portes du camp. Les agents utilisent 30 mégaphones puissants pour menacer tous les jours les habitants de meurtre, de torture et de bain de sang du matin au soir. Ces actions constituent sans aucun doute une forme de torture psychologique et relève du crime contre l'humanité.

La Résistance iranienne appelle le représentant spécial du Secrétaire général en Irak, la MANUI, l'ambassade américaine et les forces américaines en Irak, qui ont tous la responsabilité de la protection des résidents d'Achraf, à prendre des mesures urgentes pour mettre un terme à cette campagne ignoble de torture psychologique des habitants désarmés et sans défense d'Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 juillet 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe