samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueCollaboration d’un colonel irakien avec le Vevak des mollahs à Achraf

Collaboration d’un colonel irakien avec le Vevak des mollahs à Achraf

CNRI – Le 20 septembre, alors que les habitants d’Achraf étaient en train de charger leurs affaires pour le transfert à Liberty, un colonel irakien, dans une mesure inique sans précédent, est allé voir un Achrafien pour lui porter cinq fois de suite avec insistance des messages du ministère du renseignement des mollahs, le Vevak.

Le message consistait à dire que si l’interlocuteur abandonnait l’OMPI et se livrait aux agents irakiens, il bénéficierait de la protection de l’ambassade du régime des mollahs à Bagdad et il pourrait rentrer en Iran avec son frère et sa mère qui seraient amenés à Bagdad pour venir le chercher. Le colonel irakien a souligné à son interlocuteur que s’il se livrait aux mollahs, il le conduirait lui-même d’Achraf à Bagdad puis à l’ambassade du régime.

Cet Achrafien a rapporté en détails ces interventions avec le nom et les heures précises des contacts aux observateurs de la MANUI pour qu’ils s’en occupent et fassent savoir en quoi consiste la mission des officiers irakiens à Achraf. Il a dit aux observateurs que si l’OMPI n’avait pas conseillé à tous de garder le calme, il aurait donné au colonel irakien la réponse qui s’imposait.

Le 16 septembre également, deux officiers mercenaires irakiens lors du transfert du 7e convoi d’Achraf à Liberty, avec la collaboration des agents de la force terroriste Qods avaient tenté d’enlever une dizaine d’Achrafiens et les avaient passés à tabac. Cette affaire n’a fait jusqu’à présent l’objet d’aucune enquête ni interrogatoire.

L’ONU ne doit pas autoriser les officiers et les soldats irakiens à Achraf et Liberty d’apporter de l’aide au fascisme religieux au pouvoir en Iran contre les réfugiés et la résistance iranienne.

La Résistance iranienne proteste vivement contre ces agissements dangereux. Elle demande au gouvernement américain et à l’ONU de contraindre le gouvernement irakien à s’abstenir de transformer ses officiers en messagers du Vevak et à se livrer à ce genre d’actes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 septembre 2012
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe