dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafCe vendredi, l’ambassade des mollahs va tenter de rassembler des agents du...

Ce vendredi, l’ambassade des mollahs va tenter de rassembler des agents du Vevak et de la force Qods à Achraf

La Résistance iranienne appelle la MANUI à installer ses représentants à Achraf pour empêcher les complots et le sang de couler

CNRI – En coordination avec le comité chargé de la répression d’Achraf dans les services du premier ministre irakien, l’ambassade des mollahs à Bagdad prépare une mise en scène grotesque pour le vendredi 6 mai, dans la partie occupée du nord d’Achraf. Elle compte utiliser des agents recrutés par la force terroriste Qods et le Vevak, le ministère du Renseignement des mollahs. Les faisant passer pour la « population locale », le régime iranien veut prétendre que « la population irakienne » soutient le bain de sang et demande une nouvelle attaque et un autre massacre dans le camp.

Cette réaction absurde du régime face à la vague de condamnations internationales, prépare la voie à de nouveaux affrontements et à faire couler davantage de sang. Cette énième manœuvre des mollahs intervient près d’un mois après la tuerie d’Achrafiens sous le faux prétexte reprendre des terres agricoles. En attendant, le gouvernement irakien continue d’empêcher l’enterrement des 35 martyrs de ce massacre.

L’ambassadeur des mollahs Danaïfar, qui est aussi un commandant de la Force Qods, a ordonné à des agents connus du Vevak à l’ambassade à Bagdad, comme Nasseri, Nobakht et Hadj-Ali, de dépenser de l’argent sans compter afin de recruter des mercenaires irakiens pour participer à la mise en scène de vendredi.

Les agents du régime – Jabbar Mamouri, Nafeh Issa, Uday Khedran, Taha Der’eh, Mona al-Umairi, Sadegh al-Husseini et Abou-Mohammad Khalissi du 9e corps de Badr et du Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII) – travaillent avec l’ambassade de Téhéran à cette campagne de mobilisation. L’ambassade a demandé au corps de Badr et au CSRII d’envoyer leurs recrues sur le terrain vendredi, posters et pancartes à la main, pour que les journalistes engagés pour l’occasion puissent réaliser des reportages. En coordination avec les services du premier ministre irakien, des bus et minibus en quantité suffisantes ont été loués pour transporter les mercenaires recrutés par le régime depuis Nassirya, Kout et ailleurs vers Achraf.

Entretemps, Hadi al-Ameri, un terroriste bien connu, a été chargé de recueillir des signatures de la population de la province de Diyala contre les Achrafiens. A cet effet, il s’est rendu à l’ambassade des mollahs à plusieurs reprises pour y prendre ses instructions. Son salaire mensuel et ses primes, versés par les gardiens de la révolution, ont été révélés dans le passé par la Résistance iranienne, ainsi que son compte bancaire.

Qui plus est, avec le bataillon du génie de la 5e division irakienne, le comité chargé de la répression d’Achraf, a installé plusieurs tours élevées sur les remblais qui seront utilisées lors de la mise en scène de vendredi.  Les représentants de Maliki seront sur place pour superviser et donner les ordres nécessaires.

Mettant en garde sur les intentions sinistres du régime des mollahs et de ses agents pour déclencher une nouvelle tuerie au camp d’Achraf, la Résistance demande au Secrétaire général de l’ONU, à son représentant spécial en Irak M Ad Melkert, à l’ambassade des Etats-Unis , aux forces américaines et à la communauté diplomatique en Irak, spécialement aux représentants des Etats membres de l’UE, de prendre des mesures urgentes et préventive contre cette action belliqueuse, honteuse et sanglante contre les Achrafiens vendredi. Les représentants de la MANUI et l’équipe d’observateurs des forces américaines doivent venir s’installer à Achraf la veille.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mai 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe