vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafArrestation des pères de résidents d'Achraf à Qazvin

Arrestation des pères de résidents d’Achraf à Qazvin

Alors que le régime iranien intensifie ses complots contre le camp d’Achraf , les arrestations de familles de résidents d’Achraf s’intensifient.
 M. Alireza Jabbari et Mr.Yadollah Baktach Rahmani, âgé d’environ 60 ans, ont été arrêtés le 29 Janvier 2012 à Qazvin ville (centre de l’Iran). Leurs fils vivent à Achraf.
 M. Alireza Jabbari est un ancien prisonnier politique du régime du Shah et il a été emprisonné sous le  régime des mollahs, pendant près de 10 ans pour avoir soutenu l’OMPI. Il a été plusieurs fois condamné à  l’emprisonnement et il était  sous pression car trois de ses enfants vivaient à Achraf.

 Le fils de M. Rahmani Yadollah Baktach vit à Achraf et c’est la troisième fois qu’il a été arrêté. Il a été arrêté en Mars 2010 au motif d’avoir rendu  visite à son fils et il a passé environ 16 mois derrière les barreaux. En août 2011, peu de temps après qu’il ait été libéré, il a passé un coup de téléphone à son fils à Achraf et par conséquent  il a, de nouveau, été arrêté. Il s’agit d’un ancien prisonnier politique des années 80 et il souffre toujours des effets des tortures qu’il a du endurer.
 Le CNRI en appelle aux droits de l’homme internationaux et s’adresse tout spécialement au  Commissaire des Nations Unies chargé des droits de l’homme, du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies et du groupe de travail sur les arrestations arbitraires pour une action immédiate en vue de la libération des prisonniers politiques, y compris des membres de familles résidant à Achraf.
Le  Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
 9 février 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe