mardi, décembre 6, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAprès trois heures de vote, les bureaux restent vides

Après trois heures de vote, les bureaux restent vides

Image

photos des bureaux de votes

Iran – Election – Communiqué n° 3 – Les informations rapportées par les observateurs de la résistance iranienne à Téhéran et dans d’autres villes indiquent que les bureaux de vote sont désertés par les électeurs. 

A Téhéran, les bureaux étaient vides à la mosquée de l’Imam Ali rue Pirouzi, au lycée de garçons Soudmand, à la mosquée Kowsar, à l’école Ostad Chahriar de la rue Ghanat Kowsar, à la mosquée Al-Aqsa de Tehran-Pars, à la mairie du 9e arrondissement située sur la Quatrième Place de Tehran-Pars, à la mosquée Rassoul de la rue Madjidieh, à l’université Charif de technologie de la rue Azadi, à l’école Chayesteh de la jonction Lachgar.

A Borazjan, Kangavar, Kaboutar Ahang, Sar-pol-zahab, Paveh, Zanjan, Ahwaz, Boroudjerd, Qom, Ispahan, Ochnavieh, Jameh-Chahr, Tonekabon et Ghazvine la participation était très faible.

A Bandar-Abbas on ne voyait que les forces de sécurité et des motocyclistes  du régime dans les rues, et des agents en civils contrôlent les points de votes.  

A Ochnavieh, pratiquement personne n’a voté. Les éléments du régime qui ont déposé leur bulletin de vote redoutent la colère populaire.

Des informations provenant de mosquées indiquent que jusqu’à midi les gens étaient restés chez eux. Les agents du régime ont contacté les bénéficiaires d’allocations sociales pour les menacer de tout couper s’ils n’allaient pas voter.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 juin 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe