jeudi, février 2, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAllemagne -Iran : La libération de Kazem Darabi est une récompense aux...

Allemagne -Iran : La libération de Kazem Darabi est une récompense aux terroristes

CNRI – L’intention par l’Allemagne de libérer un terroriste condamné à la prison à vie pour le meurtre en 1992 de quatre dissidents kurdes a provoqué un tollé chez les défenseurs des droits de l’homme. La liberté de Kazem Darabi serait une récompense aux terroristes pour leurs crimes atroces.

Il a fallu cinq années au tribunal de Berlin pour prononcer son verdict sur cette affaire. La cour a conclu qu’un groupe de dirigeants du régime iranien de l’époque, dont le Guide suprême Ali Khamenei, l’ancien président Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, l’ancien ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Velayati, l’ancien ministre des Renseignement et de la Sécurité Ali Fallahian,  étaient parmi les responsables des meurtres du restaurant Mykonos. Plus tard, un mandat d’arrêt  international avait été lancé contre Fallahian. Le 20 avril 1997, la cour avait reconnu coupable les quatre prévenus, y compris Darabi, pour la fusillade.

La décision des autorités allemandes de libérer les terroristes affiliés à la dictature religieuse au pouvoir en Iran survient à un moment où le régime est constamment sous les projecteurs de la communauté internationale pour son rôle dans l’exportation de l’intégrisme et du terrorisme à l’étranger. Le régime a mis en danger la paix dans la région et le monde. Au lieu de mettre en liberté de tels terroristes, le gouvernement allemand devrait traduire en justice les responsables, Khamenei, Rafsandjani, Velayati, Fallahian et d’autres pour meurtres devant un tribunal international pour des crimes contre l’humanité.

La Résistance iranienne appelle les autorités juridiques allemandes à ne pas libérer ce terroriste et réitère que les terroristes des mollahs ne doivent pas recevoir de prix pour leurs crimes atroces, ni obtenir le mauvais message disant que leurs actes ne seront pas châtiés comme il se doit par la loi.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 octobre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe