vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafRenforcement du blocus d’Achraf par la force irakienne de déploiement rapide

Renforcement du blocus d’Achraf par la force irakienne de déploiement rapide

force irakienne de déploiement rapide et police anti-émeute aux portes d'Achraf Menaces d'arrestation et de meurtre contre les résidents d'Achraf à l'entrée du camp

CNRI – Dès 5h30 (heure locale en Irak), vendredi 5 juin, des forces de déploiement rapide de la police irakienne ont bloqué la route et l’entrée de la Cité d’Achraf. Elles empêchent l'entrée des biens et des personnes dans le camp et ont intensifié le blocus répressif d’Achraf. Huit membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran qui se trouvaient à l'entrée du camp ont été menacés d’arrestation et de mort.

Menaces d'arrestation et de meurtre contre les résidents d'Achraf à l'entrée du camp

force irakienne de déploiement rapide et police anti-émeute aux portes d'Achraf CNRI – Dès 5h30 (heure locale en Irak), vendredi 5 juin, des forces de déploiement rapide de la police irakienne ont bloqué la route et l’entrée de la Cité d’Achraf. Elles empêchent l'entrée des biens et des personnes dans le camp et ont intensifié le blocus répressif d’Achraf. Huit membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran qui se trouvaient à l'entrée du camp ont été menacés d’arrestation et de mort. À 9h30, une unité anti-émeute en équipement complet est entrée en scène. Des unités de la Brigade des opérations spéciales du ministère de l'Intérieur ont fait mouvement vers Achraf vers midi. Les résidents d’Achraf sont rassemblés derrière les portes d'entrée depuis 6h00. La température dans le camp était d'environ 50 degrés à 11h00. L'entrée d’Achraf à 13h00 devait rester fermer par des véhicules de police équipés de mitrailleuses lourdes.

Le Comité international de juristes pour la défense d’Achraf, et le Comité international pour l’Application de la justice, ont annoncé que les forces américaines devaient assumer la responsabilité de la protection des résidents d'Achraf et que le gouvernement irakien devait déclarer qu’il se conformait à la résolution du Parlement européen du 24 avril sur « la situation humanitaire des résidents d'Achraf ». Le blocus d’Achraf est un acte illégal. Il viole les garanties écrites données par le gouvernement irakien aux États-Unis sur le traitement humain des résidents d'Achraf et son adhésion aux conventions et traités internationaux. La Maison Blanche a annoncé les engagements du gouvernement irakien en décembre dernier.

Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a appelé le président Obama et M. Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l'ONU, à intervenir dans cette affaire.

La répression de l'opposition iranienne est un cadeau pour les mollahs dans leur campagne à « l’élection » présidentielle, à l'apogée des luttes intestines du régime clérical et la guerre d'usure des diverses factions, qui a refait surface lors du débat entre Ahmadinejad et Moussavi.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 juin 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe