lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafUn quotidien koweïtien : la police irakienne poursuit ses efforts pour entrer...

Un quotidien koweïtien : la police irakienne poursuit ses efforts pour entrer à Achraf

Les résidents d'Achraf protestant aux portes de la Cité contre le déploiement des forces de police irakienne, le 5 juin 2009CNRI – Le quotidien koweïtien Al-Siyassah a indiqué le 2 juin que le mouvement d'opposition le plus important contre le régime iranien, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), a annoncé, « malgré de vastes protestations internationales et des communiqués publiées par des personnalités politiques et parlementaires irakiens et internationaux, et dans le cadre de la mise en œuvre des diktats du régime iranien, la police irakienne a poursuivi ses tentatives pour le cinquième jour consécutif pour entrer et attaquer le camp d’Achraf. »

Les résidents d'Achraf protestant aux portes de la Cité contre le déploiement des forces de police irakienne, le 5 juin 2009CNRI – Le quotidien koweïtien Al-Siyassah a indiqué le 2 juin que le mouvement d'opposition le plus important contre le régime iranien, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), a annoncé, « malgré de vastes protestations internationales et des communiqués publiées par des personnalités politiques et parlementaires irakiens et internationaux, et dans le cadre de la mise en œuvre des diktats du régime iranien, la police irakienne a poursuivi ses tentatives pour le cinquième jour consécutif pour entrer et attaquer le camp d’Achraf. »

Le camp d’Achraf, au nord de Bagdad, est le foyer de quelque 3500 membres de l’OMPI.

Le quotidien cite l’OMPI disant que « les résidents du Camp d’Achraf ont formé un mur humain à la porte du camp pour empêcher l'entrée de la police, ce qui serait une violation manifeste des obligations internationales et les engagements du gouvernement irakien qu'il a fait au gouvernement américain pour le respect des droits des résidents d'Achraf.

Selon l’article, l’OMPI a ajouté qu’au cas où surviendrait un incident, les gouvernements irakiens et américains seraient tenus pour responsables. Elle a souligné qu'à la suite de la décision du gouvernement irakien de plier aux pressions du régime iranien, la seule option restante dans ces circonstances est d'obtenir des garanties internationales pour la protection d’Achraf.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe