jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafWashington : centième jour de manifestation des Iraniens en soutien à Achraf

Washington : centième jour de manifestation des Iraniens en soutien à Achraf

 CNRI – Ce vendredi, les Iraniens en exil ont marqué leur 100e jour de manifestation en faveur des résidents d’Achraf en Irak, où résident près de 3500 membres de la principale opposition iranienne, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). Leur position n’a pas changé d’un iota : condamner les complots du régime iranien qui impose davantage de pression sur les résidents et exiger que les droits d’Achraf soient garantis conformément aux conventions internationales.

 CNRI – Ce vendredi, les Iraniens en exil ont marqué leur 100e jour de manifestation en faveur des résidents d’Achraf en Irak, où résident près de 3500 membres de la principale opposition iranienne, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). Leur position n’a pas changé d’un iota : condamner les complots du régime iranien qui impose davantage de pression sur les résidents et exiger que les droits d’Achraf soient garantis conformément aux conventions internationales.

Les représentants de la communauté irano-américaine de douze États se sont rassemblés à Washington pour déclarer leur soutien aux résidents d’Achraf. Plusieurs manifestants comptent des membres de leur famille à Achraf.

M. Moslem Eskandar Filabi, président de la commission du Sport du Conseil national de la Résistance d'Iran (NCRI), a exhorté le président Barack Obama à soutenir le peuple iranien contre un régime qui lapide et exécute.

M. Mohammad Ghorbani, ancien champion du monde de lutte, a donné lecture d’un message de l'association des sportifs iraniens pour ce 100e jour de protestation. Fustigeant l'étiquette de terroriste contre l’OMPI aux Etats-Unis, il a déclaré : «Selon les déclarations publiques des autorités du Département d'État en 1997, cette étiquette honteuse est le résultat d'un accord avec la dictature iranienne, et un geste de bonne volonté naïf vis-à-vis du fascisme au pouvoir en Iran. » Il a souligné que la suppression de cette étiquette injuste et sans fondement était un critère de changement fondamental de la politique étrangère américaine vis-à-vis de l’Iran. Cela permettrait d’annuler les erreurs stratégiques commises par les Etats-Unis dans le passé et de préparer le terrain à la troisième option proposée par la Présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, qui appelle à un changement démocratique par le peuple iranien et sa Résistance. »

Photo :
Washington Times : Mostafa Zaman, 58 ans, d’Atlanta et Mohsen Rahimi, de Floride, vendredi manifestant leur soutien à la protection de leurs parents iraniens vivant au camp d’Achraf en Irak. Des Iraniens agitent des drapeaux pavillon pour le 100e jour de protestation au Parc Lafayette de Washington.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe