vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafVol de câbles, de poteaux et d’équipements électriques à Achraf par le...

Vol de câbles, de poteaux et d’équipements électriques à Achraf par le gouvernement irakien et ses forces

• Appel aux USA et à l’ONU pour empêcher le vol des biens des Achrafiens

Le 2 juillet au matin, le gouvernement irakien et ses forces ont commencé à voler des câbles et des équipements dans la partie nord-est d’Achraf qui appartient entièrement aux habitants. 

Dès 9h00, des soldats irakiens avec plusieurs véhicules militaires et équipements techniques ont commencé à démanteler  les câbles et équipements électriques à Achraf sans tenir compte des protestations des habitants qui restent à Achraf pour sauvegarder les biens sur la base d’un accord quadrilatéral entre le gouvernement irakien, le gouvernement américain, l’Onu et les représentants des Achrafiens. Ils ont continué à voler ces équipements jusqu’à 19h00.  Le 3 juillet au matin, les forces irakiennes ont recommencé à voler des poteaux électriques : à midi, ils en avaient volé au moins 21. 

Ces équipements font partie du réseau d’éclairage autour du camp d’Achraf. Ils ont été achetés avec l’argent des habitants et installés après 1990. Tous les documents d’achat sont disponibles. Les éléments volés avaient été inscrits dans la liste des biens fournie officiellement à l’ONU et qui a été enregistrée par la MANUI. (Photos jointes)

Les éléments volés avaient été vendus à une société britannique en septembre 2012 avec l’aval du Foreign Office, de l’ambassade irakienne à Londres et de la chambre de commerce arabo-britannique. Cependant le gouvernement irakien, en complicité avec Martin Kobler, a empêché la mise en œuvre du contrat.
 
Dans leur plan pour voler l’équipement électrique d’Achraf, les forces irakiennes jouissent de la collaboration de Mohammad Hamdi, directeur de l’électricité de la province de Diyala, qui est impliqué depuis longtemps dans le pillage des biens des habitants d’Achraf. Dans une lettre illégale et totalement fausse, il a prétendu l’an dernier que les six générateurs de 1,5 mégawatt des habitants appartenaient au gouvernement ; et les documents d’achat des générateurs avaient déjà été fournis par les habitants à la MANUI et aux autorités américaines à plusieurs reprises.

Mohammad Hamdi a déjà fait payer aux habitants un milliard de dinars en plus pour leur consommation d’électricité et continue cette extorsion honteuse. Il fait même payer aux habitants l’électricité consommée par les forces irakiennes autour d’Achraf.

L’an dernier, les forces irakiennes avaient volé à plusieurs reprises des biens des Achrafiens et les autorités américaines et onusiennes avaient été informées à chaque fois.  Par exemple les 13 mai et 19 octobre 2012 et le 5 février 2013, les forces irakiennes ont volé un générateur de 100 kW, un transformateur de haut voltage et une grande quantité de câbles et d’équipement électriques.

La Résistance iranienne appelle le gouvernement américain et les Nations Unies, sur les garanties desquels les habitants ont quitté Achraf, à faire immédiatement pression pour empêcher le vol des biens d’Achraf qui sont le fruit du labeur et de l’investissement de milliers de gens depuis 26 ans.
 
Il est bon de rappeler que Martin Kobler a écrit dans un document officiel daté du 6 septembre 2012 et intitulé « accord final pour la réinstallation des habitants d’Achraf » : « Seuls 100 habitants resteront à CNI comme gardiens des biens. Le gouvernement irakien devra fournir une protection aux biens et aux habitants restants jusqu’au règlement complet de la question des biens.”
 
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 juillet 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe