samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieVidéos - La chute vertigineuse de la devise iranienne aggrave la crise...

Vidéos – La chute vertigineuse de la devise iranienne aggrave la crise au sein du régime et attise les manifestations populaires

La chute vertigineuse de la devise iranienne dollar

La crise économique et politique qui a embourbé le régime iranien s’est aggravée avec la dégringolade de la devise iranienne qui a dépassé les 110 000 rials face au dollar, alors que la valeur d’une pièce d’or a atteint les 44 000 000 000 rials.

Le marché du dollar à Marivan (Kurdistan) avec la chute vertigineuse de la devise iranienne

Avec cette chute vertigineuse, qui ira s’aggravant, les forces répressives du régime ont été déployées dans le Grand Bazar de Téhéran et dans de nombreuses secteurs sensibles de la capitale, telles que la place Ferdowsi et l’intersection d’Istanbul, en prévision de l’éruption de manifestations populaires. Des unités anti-émeutes circulant à moto étaient stationnées dimanche à l’intersection Jomhouri, en face du centre commercial d’Ala’eddin. Une grande foule composée de jeunes et de commerçants du bazar s’est par ailleurs rassemblée sur la place Sabz-e Maidan à Téhéran. Elle s’est heurtée aux forces de sécurité de l’Etat et des agents en civil qui avaient été déployés massivement.

Avec la chute vertigineuse, qui ira s’aggravant, les forces répressives du régime ont été déployées

En outre, les commerces du Grand Bazar de Téhéran et de Pelleh Ahani, y compris les négociants en or, ainsi que le bazar des pièces de rechange et d’équipements de machineries à Ispahan sont en grève depuis hier.

La Banque centrale, dont le chef a été récemment évincé par Hassan Rohani dans une tentative désespérée de faire face à la crise, a annoncé cyniquement : « les récents changements dans le marché des devises et de l’or sont essentiellement le résultat des complots de l’ennemi visant à provoquer de l’anxiété dans l’économie et à saper le calme au sein de la population. »

Or, la population sait pertinemment que la crise économique désastreuse est due essentiellement au pillages institutionnalisé par les fondations du Guide suprême et les Gardiens de la révolution, ainsi qu’au gaspillage des richesses de la nation iranienne au service de la répression interne, des programmes nucléaires et missiles, et pour financer les activités bellicistes et terroristes du régime au-delà de ses frontières.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 juillet 2018

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe