mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVidéo - Le message d'un Iran libre et démocratique fera écho jusqu'à...

Vidéo – Le message d’un Iran libre et démocratique fera écho jusqu’à Téhéran – le député britannique David Amess

David Amess Villepinte Iran

Une délégation de députés britanniques, codirigée par David Amess, participait le 30 juin au grand rassemblement de Villepinte autour de l’Alternative du Conseil nationale de la Résistance iranienne (CNRI). Des dizaines de milliers de personnes avaient pris part à ce rassemblement en présence de Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne. Les participants ont souligné la volonté du peuple iranien pour un changement de régime et l’instauration d’une démocratie laïque, pluraliste et pour l’égalité.

Dans son intervention, le député David Amess a déclaré :

C’est un immense privilège pour la délégation britannique de prendre part à ce rassemblement pour la liberté de l’Iran. Dans notre pays, nous jouissons de la liberté de vivre selon nos convictions. Mesdames et Messieurs, nous, Britanniques, voulons que le peuple iranien jouisse des mêmes libertés que nous. Nous avons un très grand nombre de Britanniques ici pour se joindre à vous dans ce cri pour la libération de l’Iran. Les députés de la Chambre des communes, les membres de la Chambre des Lords, nous sommes unis à chacun d’entre vous dans votre combat. Je suis sûr que notre message d’un Iran libre et démocratique fera écho jusqu’à Téhéran et dans d’autres villes d’Iran, secouant la théocratie dans ses fondements.

British Delegation representing the British House of Lords and House of Commons

Cette année, j’ai l’honneur d’être ici avec une délégation britannique encore plus nombreuse que l’an dernier. Nous représentons non seulement le Parlement britannique de manière multipartite, mais aussi l’Écosse, la Law Society of England and Wales, les syndicats, les universités du Royaume-Uni et d’Écosse, ainsi que les dignitaires religieux.

Vous connaissez beaucoup d’entre nous sur cette scène, car nous soutenons le CNRI et défendons la démocratie et les droits de l’homme en Iran depuis de nombreuses années. Matthew Offord, Theresa Villiers, Roger Goodseth, Bob Blackman, la Baroness Firma, la Baroness Redfern, Lord Sing of Wimbledon, Lord Carter, le révérend John Pritchard, représentant 75 évêques et archevêques. Au cours de cette réunion, Sir Alan Neal, Mark Williams, Michael Hancock, Brian Binley et notre solide délégation du Parti national écossais, dont le Dr Paul Monahan, le professeur Roger Marlin, Michelle Thompson, Coreen Wilson, le Dr Carl Rosy et Chris Collin.

Notre forte délégation de la Law Society comprend trois anciens présidents. Vinderley, Nick Flock et Andrew Catman ; de nombreux avocats éminents du conseil central du Barreau, dont Tim O’Sullivan, Glen Maddox, Maria Mamoley, Maria Yasmin Shake, Sara Austin, Stephanie Boyce et aussi Malcolm Fowler. Nous avons aussi Roger Lyons, ancien président des syndicats britanniques, le Dr Jocelyn Scott et le Dr Ayla Gold, et bien d’autres que je n’ai pas le temps de mentionner.

Madame Radjavi, chers amis, nous sommes ici pour dire que nous sommes à vos côtés et à ceux du peuple iranien, dans votre quête d’un avenir meilleur. Et nous continuerons à vous soutenir jusqu’à ce que l’Iran soit libre.