lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVidéo - L’Iran doit changer avant de pouvoir se comporter comme un...

Vidéo – L’Iran doit changer avant de pouvoir se comporter comme un pays normal – George Casey

george-casey-villepinte-iran

« Aujourd’hui, l’Iran continue de soutenir le terrorisme et de déstabiliser non seulement ses voisins, mais aussi la région via sa force terroriste Qods », a déclaré George Casey, ancien commandant des forces américaines en Irak, au grand rassemblement de Villepinte autour de l’Alternative du Conseil nationale de la Résistance iranienne.

Les participants au grand rendez-vous des dizaines de milliers d’Iraniens de la diaspora et leurs sympathisants internationaux, le 30 juin dernier, ont souligné la volonté du peuple iranien pour un changement de régime et l’instauration d’une démocratie laïque et pluraliste.

Dans son intervention, George Casey a déclaré : « J’aimerais parler rapidement de quelque chose dont j’ai fait l’expérience personnellement et qui a été mentionné aujourd’hui, mais je pense que cela mérite plus de considération. Il s’agit de l’ingérence et de la déstabilisation du régime iranien dans les pays voisins.

Vous savez, dimanche dernier, notre secrétaire d’État, Mike Pompeo, a répondu à la question d’un journaliste : « Quel est l’objectif des États-Unis concernant l’Iran ? » Et voici ce qu’il a répondu : « Notre objectif est de pousser l’Iran à agir comme un pays normal. » Il a affirmé : « Ne plus soutenir le terrorisme, ne plus lancer de missiles sur des aéroports internationaux et ne plus être le premier État soutien du terrorisme dans le monde. » Il a ajouté : « Aucune de ces demandes n’est difficile à réaliser. Nous leur demandons de faire des choses que des pays normaux dans la communauté internationale devraient faire. » Cela semble simple, non ?

Pourtant, aujourd’hui, l’Iran continue de soutenir le terrorisme et de déstabiliser non seulement ses voisins, mais aussi la région via sa force terroriste Qods. Ce n’est pas un comportement normal. Je suis convaincu qu’aucun gouvernement qui importe et exporte activement le terrorisme puisse être un acteur important dans le monde aujourd’hui. L’Iran doit changer.

Et je le dis, d’une expérience directe datant de notre période en Irak, beaucoup d’entre nous dans l’armée américaine ont vu comment l’Iran utilisait le terrorisme pour atteindre des objectifs politiques. Et en tant que commandant de la coalition, j’ai vu qu’en Irak, le régime iranien a utilisé le terrorisme pour fomenter des violences sectaires et pour contrecarrer les objectifs des États-Unis et de l’Irak qui voulaient établir une démocratie représentative.

Speech by General George Casey at Free Iran: The Alternative Gathering 2018 Villepinte , Paris

L’approche qu’ils ont utilisée est en trois parties. Ils ont apporté un soutien politique grâce à des contributions aux politiques irakiens et aux groupes politiques. Ils ont apporté un soutien public grâce à un soutien économique aux communautés dans une partie du pays et ils ont fomenté des violences sectaires en fournissant un entrainement et des équipements aux organisations de milices chiites. Pendant l’année 2006, je peux vous dire qu’on ne se posait pas la question de savoir s’ils le faisaient. Et je suis convaincu que l’Iran a une responsabilité, car leur entrainement et leurs équipements pour les milices chiites irakiennes ont été un facteur majeur dans la survie de la violence sectaire qui a balayé l’Irak de 2006 à 2007.

Et pour moi, cela rend le régime iranien directement responsable pour les morts de centaines de forces de la coalition et d’Irakiens. Vous pouvez me demander comment je peux en être aussi sûr. En 2006, mes forces ont capturé six agents de la force Qods dans une cellule d’opération qu’ils partageaient avec une milice chiite à Bagdad. Sur les murs se trouvaient des cartes de Bagdad avec leurs plans opérationnels pour obliger la population à se déplacer simplement pour des motifs sectaires. Il y avait des livres de compte, des livres de transfert d’armes qui entraient ou sortaient. Nous les avons pris en flagrant délit alors qu’ils soutenaient la violence et le terrorisme sectaire dans un de leur pays voisin. Ce n’est pas ce que fait un pays normalement.

Quand j’y repense aujourd’hui, je vous dis que c’était il y a 12 ans – et aujourd’hui ils déstabilisent encore la région.Je ne peux qu’en tirer une conclusion – que l’Iran doit changer avant que l’Iran puisse se comporter en pays normal. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe